La mairie de Puteaux disjoncte : les pompiers appelés en urgence
Plusieurs enfants blessés en jouant dans le jardin du conservatoire de Puteaux

Encore des enseignants non remplacés à l'école Petitot à Puteaux. Tout allait trop bien depuis la rentrée

Petitot

4 maîtresses étaient absentes mardi dernier à l'école Petitot, sur le haut de Puteaux. Il a fallu attendre mercredi et jeudi pour qu'elles soient remplacées. "A chaque fois, ce sont nos enfants qui patissent de cette situation", proteste un parents d'élève.

L'association des parents indépendants, qui a remporté les élections sur la Peep dans cet établissement, demande que les enseignants absents soient systématiquement remplacés. C'est bien la moindre des choses.
Comme par hasard, il y a des écoles à Puteaux où tout se passe toujours bien. La municipalité s'en assure, avec l'administration de l'éducation nationale. Et puis il y a d'autres établissements dont la mairie semble beaucoup moins s'intéresser, sauf bien sûr lorsque l'opposition l'alerte. C'est le cas de Petitot. Trop populaire ? trop proche de Nanterre ? Pas assez de "clients" ?

Nous lançons donc une nouvelle alerte : Il ne doit pas y avoir à Puteaux des écoles défavorisées par rapport à d'autres. Toutes les écoles primaires doivent avoir les mêmes moyens, avec partout du personnel stable et encouragé. La mairie sait agir pour cela lorsqu'elle le veut bien. Si la majorité actuelle ne veut pas le faire dans toutes les écoles, soyez assurés que notre intention est de travailler à cela.
Christophe Grébert

(photo : école Petitot, FCPE)

Commentaires