Enquête sur des marchés truqués à Puteaux : le maire se porte partie civile
Un nouvel article du Canard sur le maire UMP de Puteaux et ses comptes dans des paradis fiscaux

L'ex-1ère adjointe suspendue de l'UMP pour avoir lâché le maire de Puteaux

6a01116850d554970c01901e52921f970b-800wi
"Vous avez publiquement manifesté votre souhait de quitter la majorité municipale UMP et de faire campagne contre l'UMP dans la perspective des élections municipales de mars 2014 (..) Votre comportement porte préjudice à l'image de notre famille politique (..). Le bureau politique (de l'UMP) a décidé de vous suspendre et d'engager à votre encontre une procédure d'exclusion". La lettre est adressée à Maryse Chavrier, ex-1ère adjointe du maire de Puteaux, et est signée par Jean-François Copé, président de l'UMP.

La mesure n'est pas surprenante en soit : L'UMP a accordé son investiture à Joëlle Ceccaldi-Raynaud pour la municipale... le parti ne peut pas en même temps soutenir Maryse Chavrier, qui a décidé de quitter la majorité municipale de Puteaux après en avoir fait la critique publique. L'UMP a fait un choix entre 2 personnes, il l'assume. Ce qui est troublant, c'est ce choix !

"Votre comportement porte préjudice à notre famille politique", argumente Jean-François Copé. En revanche, le fait que Joëlle Ceccaldi ait placé 4 millions d'euros dans un paradis fiscal sans les déclarer préalablement aux services fiscaux ne pose pas de problème à l'UMP et à son président. 

L'UMP et Jean-François Copé ont l'exclusion sélective... Ce qui est certain, c'est que ce n'est pas basé sur la probité de l'adhérent concerné.

Commentaires