Conseil municipal de Puteaux : les dossiers de la séance du 27 juin 2013
Nouveau conservatoire de Puteaux : des installations non conformes, selon... la mairie

610 euros versés aux bacheliers putéoliens avec mention pour financer leur permis de conduire

Article_nouveaupermisComme chaque année, la ville de Puteaux récompense les jeunes diplômés qui ont obtenu une mention en leur offrant une aide pour passer leur permis de conduire B. Cette aide est fixée à 610 euros.

Qui y a droit ? Il faut résider sur Puteaux au moment de l’obtention du diplôme, de l’inscription dans l’auto-école et de l’examen du permis de conduire. Il faut avoir obtenu son diplôme (Baccalauréat ou Certificat d’Aptitude Professionnelle ou Brevet d’Études Professionnelles) avec une mention (moyenne générale égale ou supérieur à 12 sur 20). Il faut aussi que le demandeur ne justifie pas de revenus, cette aide étant versée sur le budget du CCAS (l'aide sociale de la commune). Elle n'est en revanche soumise à aucune condition de revenus des parents. Mais j'imagine que les personnes aisées ne vont pas majoritairement réclamer une aide sociale pour leur enfant.

L'aide est versée directement à l’auto-école en deux fois : l’une après l’inscription dans l’auto-école et l’autre lors du passage de l’examen du permis de conduire du candidat.

Pour obtenir cette aide, il faut contacter le CCAS qui vous réclamera les pièces suivantes :

    Une copie de la carte d’identité ou de séjour
    Une copie du relevé de notes
    Une attestation sur l’honneur (modèle fourni par le CCAS) concernant les revenus,
    Une copie de l’avis d’imposition de l’année précédente
    Une lettre de demande du demandeur (modèle fourni par le CCAS)
    Pièce d’identité
    Relevé d'identité bancaire (RIB)

Renseignements : Centre communal d'action sociale, Hôtel de Ville de Puteaux
Tel : 01 46 92 93 11
E-mail : ccas@mairie-puteaux.fr

Cette aide est une bonne idée. Le permis de conduire est souvent une des conditions d'accès au monde du travail. Certainement fraudra-t-il augmenter un peu son montant, le permis de conduite coûtant cher.
Même si elle n'est pas conditionnée aux ressources des parents (et rares sont les jeunes bacheliers qui ont des revenus propres), il faudrait aussi sensibiliser les familles putéoliennes sur le fait qu'il s'agit bien d'une aide sociale destinée aux jeunes qui n'auraient pas les moyens autrement de financer un permis. Il ne s'agit donc pas d'un cadeau pour faire plaisir, mais bien d'une action de solidarité utile à la collectivité : faciliter l'entrée de nos jeunes diplômés dans la vie active.
Je profite de cette note pour exprimer toutes mes félicitations aux nouveaux diplômés putéoliens. Bon courage à ceux qui passent le rattrapage.

Christophe Grébert

Commentaires