Les parents auront désormais leur mot à dire dans les crèches de Puteaux
La majorité municipale de Puteaux vote contre le Plan de déplacements urbains d'Ile-de-France

Retour sur l'expo Roland Bierge à la mairie de Puteaux

DSCN1809Parfois une affiche annonçant une exposition dans un bâtiment de la ville attire et séduit le regard. Mi-figurative, mi-abstraite, une image aux tonalités vertes m'a séduite. « Bierge », ce nom n'était pas inconnu. D'où venait ce sentiment de familiarité? Tout simplement d'une lithographie, signée « Bierge », achetée depuis si longtemps que j'avais totalement perdu la mémoire du lieu de cette acquisition. Mais j'y suis attachée, je l'ai gardée toutes ces années. C'est une nature morte, aux couleurs vives, rouge, bleu....
Dans le « Salon d'honneur » de l'hôtel de ville de Puteaux , j'ai découvert avec plaisir l'exposition de Roland Bierge et ses liens avec la ville, son évolution, ses débuts figuratifs, le balancement entre figuration et abstraction, puis les grandes toiles abstraites aux couleurs gaies, tranchées, contrastées. Elles réussissent à imprimer leur marque dans l'imposant volume du salon. On a tout le loisir de les contempler tranquillement, dans le calme, dans un quasi recueillement, loin de la cohue de la Fiac ou de l'affluence du Grand Palais. C'est aussi le plaisir de parler avec Mme Bierge, heureuse de voir le souvenir de  l'oeuvre de son mari entretenu, et un couple de collectionneurs venus de Reims tout spécialement à Puteaux pour l'évènement. On apprécierait peut être un peu plus d'animation....mais c'est une exposition vouée à une certaine confidentialité.
Malheureusement, l'exposition est terminée. Il n'est plus possible de découvrir cet artiste ou de le retrouver et de ramener chez soi l'élégant et intéressant catalogue, proposé gratuitement au visiteur par la ville. Ce qui n'interdit pas de se demander si la fiscalité a vocation à financer ce type de dépense, si minime soit elle au regard du budget total de la ville pour le bénéfice de trop rares amateurs.
Claudine Viard

Commentaires