Conseil municipal de Puteaux : les dossiers de la séance du 17 octobre 2012
Conservatoire de musique de Puteaux : les parents d'élèves interrogent le maire. C'est la douche froide !

Puteaux, la ville la plus vidéosurveillée de France : la mairie n'en fait-elle pas un peu trop ?

Publié sur le site de Christophe Grébert :

1169075658_c76eed3036Le maire de Puteaux ne veut plus de vidéo au conseil municipal... mais dans les rues de sa ville oui ! Puteaux est la commune la plus vidéosurveillée de France, avec 1 caméra pour 100 habitants ! Lors du conseil municipal du 17 octobre 2012, elle a annoncé l'installation de 91 nouvelles caméras en 2013 (question 39 de l'ordre du jour).

Voici mon intervention en séance :

En 2013, la municipalité UMP de Puteaux prévoit l’installation de 91 nouvelles caméras de vidéosurveillance (48 caméras dans la ville et 43 caméras dans les résidences HLM).
Au total, Puteaux disposera alors de 422 caméras (214 dans la ville et 208 dans les résidences HLM). Soit 1 caméra de vidéosurveillance pour 100 habitants (1 caméra pour 70 habitants dans les résidences HLM). Nous resterons la commune la plus vidéosurveillée de France. Cela a un coût : plus de 8 millions d’euros dépensés jusqu’à présent.

Ce soir, vous nous présentez une nouvelle facture de 430.000 euros de la société SNC Lavalin pour l’optimisation du réseau de vidéosurveillance.

Le problème est que nous n’avons aucune évaluation réelle sur l’efficacité de cette vidéosurveillance dans nos rues. Nous ne savons pas si cela fonctionne mieux qu’une présence physique de policiers par exemple. La police nationale semble considérer que la baisse globale des délits à Puteaux ces dernières années revient à son action de terrain. J’ai donc bien peur que cette extension de la vidéosurveillance, justifiée sans aucune étude et évaluation chiffrée, ne repose pour une grande part que sur un postulat idéologique et marketing : "plus on fait de la sécurité et plus les électeurs sont contents".

Madame le maire, les citoyens sont plus intelligents que vous ne semblez le penser. Ils veulent que l’argent de leurs impôts soit dépensé utilement, pour des actions efficaces. Quand ils sont victimes d’un délit et qu’ils constatent que les caméras installées dans leur quartier n’ont servi à rien, ni pour empêcher l’acte délictueux dont ils ont été victimes, ni pour retrouver l’auteur de cet acte, alors ils sont en droit de se demander à quoi servent réellement ces caméras et pourquoi l’argent de leurs impôts a été gaspillé.

Pour notre part, nous ferons de la sécurité une priorité, en conservant les caméras lorsqu’elles sont utiles, mais surtout en mettant des agents municipaux sur le terrain, de manière fixe et mobile. En cette matière, comme en tout, pas d'idéologie, mais du pragmatisme.

Christophe Grébert

CONSULTEZ MON DOSSIER VIDEOSURVEILLANCE A PUTEAUX

Commentaires