Présentation de l'hôpital de Courbevoie-Neuilly-Puteaux par sa nouvelle directrice (Neuilly Journal)
Tribune : Nous préparons le changement pour Puteaux (Christophe Grébert)

Christophe Grébert l'emporte au Conseil d'Etat contre Vincent Franchi

Publié sur le blog de Christophe Grébert :

IMG_1037On connait les "mauvais perdants". Il existe aussi des "mauvais gagnants". En mai 2011, après sa victoire serrée à l'élection cantonale de Puteaux, Vincent Franchi, le fils du maire Joëlle Ceccaldi a envoyé une lettre de "dénonciation" (voir le document annoté ci-contre) à la commission nationale de vérification des comptes de campagne. Le nouveau conseiller général des Hauts-de-Seine demandait l'annulation de mon compte. Je risquais l'inéligibilité pour une élection que j'avais perdu et qu'il avait gagné ! Après un procès remporté au tribunal administratif et un appel de la Commission des comptes, le Conseil d'Etat vient finalement de me donner raison : mon compte de campagne est définitivement validé !

L'arrêt du Conseil d'Etat est publié sur le site LegiFrance.

L'acharnement judiciaire des Ceccaldi-Franchi, mère et fils, a donc une fois de plus été vain.

L'objectif est toujours le même : m'occuper ailleurs que sur le terrain putéolien et m'épuiser financièrement. 6 autres procédures judiciaires sont engagées contre moi par le maire de Puteaux et/ou ses proches ! 6 procès, c'est du temps et de l'argent. Le maire elle puise dans le budget de la ville pour payer ses avocats. Un comité de soutien a été créé par des habitants de Puteaux. Merci de votre aide.

Merci également à mon avocat, Maître Jean-Marcel Nataf, pour cette nouvelle victoire.

Christophe Grébert

Commentaires