Le RER E en 2020 à La Défense
Important déploiement de secours au pont de Puteaux

Le maire UMP de Puteaux retire ses délégations à son 1er adjoint (mis à jour samedi à 10h)

MajoriteLe maire UMP de Puteaux a convoqué en urgence jeudi soir les élus de sa majorité. Joëlle Ceccaldi-Raynaud a annoncé qu'elle retirait ses délégations à sa 1ère adjointe, Maryse Chavrier, pour avoir "trahi" en "pactisant" avec Jean-Christophe Fromantin, le maire de Neuilly et nouveau député de la circonscription.

Mercredi, Maryse Chavrier a été priée de vider son bureau. Toutes ses responsabilités, ainsi que ses indemnités, lui sont retirées.
Le site de la ville a été mis à jour : Maryse Chavrier est toujours indiquée comme 1er adjoint, mais la liste de ses délégations a été effacée (voir photo ci-contre).
Cette mise à l'écart aurait été décidée à la suite de simples prises de contact entre Maryse Chavrier et le député-maire de Neuilly.

Réaction de Sylvie Cancelloni, suppléante du député de la circonscription :

"La 1ère adjointe, Maryse Chavrier, connue des Putéoliens pour sa fermeté et sa connaissance des dossiers, vient de se faire retirer ses délégations, sans pour autant avoir commis d’erreurs dans la gestion de celles-ci. Le motif semble être qu’ elle ait accepté de rejoindre, avec moi, un Comité de circonscription créé par notre député Jean-Christophe Fromantin pour l’accompagner dans l’analyse des problématiques territoriales pouvant faire l’objet d’une proposition de loi à l’Assemblée nationale. En quoi un tel engagement auprès d’un Député qui s’inscrit dans la même opposition nationale que le maire de Puteaux serait-il de nature à porter préjudice à notre ville ?"

Réaction de Christophe Grébert :

"La majorité de Joëlle Ceccaldi-Raynaud est en train de se déliter. Mme Chavrier était 1ère adjointe chargée des affaires sociales et de la petite enfance, 2 secteurs clés du clientélisme ceccaldiste. Sa violente mise à l'écart n'est que la première d'une série à venir, tant la paranoïa du système est grande. Or, on le sait, une majorité qui se divise est appelée à devenir l'opposition de demain.
Je pense aux habitants de Puteaux, désolés de ce spectacle. Ce qu'ils attendent, c'est que leurs élus travaillent dans l'intérêt de la collectivité. Je pense aux employés de mairie, qui assurent actuellement leur mission dans cette ambiance délétère. Patience et courage à eux.
Je vous assure que je mettrai toute mon énergie dans les mois qui viennent pour rassembler tous ceux qui veulent en finir avec ce système devenu fou".

Réaction de Joëlle Ceccaldi-Raynaud :

La mairie a publié un bref communiqué de Presse confirmant l'éviction de Maryse Chavrier en raison de "divergences politiques" :

"Joëlle CECCALDI-RAYNAUD retire ses délégations de fonction à Maryse CHAVRIER

 Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, Maire de Puteaux, a retiré à son adjoint Maryse CHAVRIER ses délégations de fonction et de signature, pour divergences avec la majorité municipale.

Joëlle CECCALDI-RAYNAUD souhaite que ces divergences politiques n’entameront pas une vieille amitié".

Réaction de Nadine Jeanne, conseillère municipale PS de Puteaux :

"Entre le départ des directeurs de service et la défection d'élus UMP, le malaise est de plus en plus palpable à la mairie de Puteaux". 

LE PARISIEN DES HAUTS-DE-SEINE publie samedi une interview de Maryse Chavrier :

"(..) L’élue en disgrâce relate les faits : « J’ai appelé vendredi dernier le chef de cabinet de Mme Ceccaldi pour lui dire de dire à la maire que j’avais accepté de faire partie de ce comité (de circonscription créé par Jean-Christophe Fromantin). Joëlle Ceccaldi-Raynaud m’a rappelée en me demandant de choisir : c’est lui (Fromantin) ou moi. » (..)
A Neuilly, le nouveau député, indirectement à l’origine de cette mise à l’écart, avoue son étonnement : « J’étais loin de penser qu’on en arriverait là, assure Jean-Christophe Fromantin (..)".

Jean-Christophe Fromantin connait donc bien mal Puteaux et l'esprit ceccaldiste ! J'aurais pu lui expliquer ce qui allait se passer...

Commentaires