Après Jean Sarkozy, un "fils de" socialiste à la tête de l'EPAD ?
HLM à Puteaux : "les surloyers dépasseraient dans notre ville la barre de 50%" (Sylvie Cancelloni)

200 enfants de confession musulmane privés de cours par la mairie de Puteaux

5653521901_d8da34dedb La mairie de Puteaux a décidément un problème avec la communauté musulmane : après avoir empêché l'association qui gère la mosquée de trouver des locaux provisoires pendant la reconstruction de son lieu de culte, obligeant les pratiquants musulmans à émigrer sous une tente à Nanterre, voici que la municipalité fait aussi barrage pour les enfants qui suivaient à la mosquée des cours de soutien scolaire.

Pour eux, l'association musulmane avait trouvé un local dans Puteaux, mais la ville, apprenant la nouvelle, a aussitôt préempté le bien ! Depuis la rentrée, impossible donc pour la communauté musulmane d'accueillir les enfants : 200 jeunes sont privés d'un soutien scolaire qui de l'avis des parents donne d'excellents résultats. Un collectif de parents s'est constitué pour dénoncer la "posture discriminatoire" de la mairie. Ces parents ont décidé de se rassembler samedi matin (29 septembre à 11h) sur le parvis de l'Hôtel-de-Ville pour "interpeller le maire, afin qu'une solution acceptable soit trouvée à cette situation injuste".

Voici le communiqué de Presse du collectif des parents d'élèves :

Depuis plusieurs années, nos enfants bénéficiaient de soutien scolaire et d’initiation à la civilisation arabo-musulmane, avec un double objectif combattre l’échec scolaire et leurs enseigné les valeurs universelles et ceci grâce à l'action de bénévoles dans des locaux prêtés par l'Association Solidarité Islamique de Puteaux .

Ces locaux font aujourd'hui l'objet de travaux et ne sont donc plus accessibles au public. Les 200 enfants ont néanmoins pu poursuivre leurs activités grâce à la mise à disposition gratuite de locaux obtenus par l'intermédiaire d'une personne privée.

Ces facilités ont toutefois pris subitement fin au mois de mai 2012 lorsque la ville aussitôt informée a décidé, d'exercer son droit de préemption sur la vente de ces locaux privés.

Nous nous sentons directement visés par cette préemption injuste qui a bloqué la vente en cours et qui a eu pour effet immédiat d'entraver et de mettre fin  aux activités éducatives qui contribuent de manière positive à la bonne éducation de nos enfants.

Une telle posture est discriminatoire et inacceptable.

Pour mémoire, lors de la session d’été du 26 juin 2012 de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE), le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l’homme (BIDDH), le Conseil de l'Europe et l’UNESCO ont publié les principes directeurs dans plusieurs langues afin de soutenir les efforts éducatifs visant à lutter contre l'intolérance et la discrimination envers les musulmans.

En dépit de multiples démarches entreprises auprès de la Mairie avant la mise en œuvre des travaux, et des engagements de prendre en charge les enfants qui avaient été pris et réitérés par Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Maire de Puteaux, nos enfants ont été purement et simplement abandonnés à leur sort.

Notre rassemblement du samedi 29 septembre 2012 à 11h devant la mairie de Puteaux, a donc pour but d'interpeller Madame le Maire afin qu'une solution acceptable soit trouvée à cette situation injuste, incompréhensible et discriminatoire d'autant plus que la ville, qui est à l'origine de cette situation, dispose de locaux libres les samedis et dimanches qui pourraient parfaitement être mise à disposition de nos enfants.

Si aucune solution acceptable n’est proposée nous serons amenés à faire des rassemblements tous les samedis devant la mairie de Puteaux.

Collectif des parents d'élèves
Tél :  06 11 83 67 38
Mail : delegues.parents@ymail.com

Commentaires