Des voitures "en tant que de besoin" pour le maire UMP de Puteaux et les élus de la majorité
Puteaux en plage : un bilan de la 10e édition

Les dossiers de la rentrée à Puteaux

7415921296_88c6023c94Voici la tribune du groupe Alternance Puteaux qui sera publiée dans le journal municipal "Puteaux infos" du mois de septembre 2012 :

L'OPPOSITION S'ATTACHE AUX VRAIS PROBLÈMES

En cette rentrée, plusieurs dossiers nous préoccupent tout particulièrement :

- Le conservatoire de musique, actuellement en construction, n'a plus ni direction, ni projet. Le directeur du conservatoire est sur le départ et un professeur de solfège, chargé d'initier une nouvelle méthode d'enseignement, a été licencié sur un coup de tête du maire. Construire des "palais" ne suffit pas. A ces coquilles vides, il faut penser des contenus : nous avons la volonté de mener une grande politique en faveur de la culture.

- Le "palais de la réadaptation", rue voltaire, seul lieu d'accueil pour handicapés à Puteaux, va fermer : pour d'obscures raisons, la mairie a décidé de réclamer plusieurs centaines de milliers d'euros de loyer à ses occupants jusqu'ici hébergés gratuitement. La ville n'est pas tenue de s'occuper du handicap, a déclaré le maire en conseil municipal ! Nous reviendrons sur cette décision, en favorisant l'intégration dans la ville des personnes souffrant de handicaps.

- Pour faire des économies, la majorité municipale a décidé de privatiser les crèches. Dans l'une d'elles, des produits laitiers périmés ont été donnés à des enfants de 2 ans ! Cette fois, plus de peur que de mal. Mais plutôt que de regretter cet accident, le maire a préféré reprocher aux parents de faire le jeu de l'opposition. Une saine gestion ne doit pas se faire au détriment de la qualité : pour les services à la petite enfance, nous viserons l'excellence.

- Ces dernières semaines, plusieurs directeurs de services de la ville ont remis leur démission. Ces départs en série sont le signe d'un grand malaise. Dans un rapport, la Chambre régionale des comptes a révélé de graves dysfonctionnements dans la gestion du personnel municipal : nombreux contrats précaires, titularisation systématiquement retardée, politique de formation inexistante, etc. Nous ferons en sorte que le personnel communal soit heureux et fier de travailler pour Puteaux.

L'opposition travaille pour l'intérêt général. Vous pouvez compter sur nous.

Au nom du groupe Alternance Puteaux, je vous souhaite une très bonne rentrée.

Christophe Grébert

Commentaires