Conseil municipal de Puteaux : les dossiers de la séance du vendredi 6 juillet 2012
Les dossiers de la rentrée à Puteaux

Des voitures "en tant que de besoin" pour le maire UMP de Puteaux et les élus de la majorité

Citroen_c6Lors du conseil municipal du vendredi 6 juillet 2012, organisé juste avant les vacances, le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a fait voter une étonnante décision lui permettant à elle et aux élus de sa majorité chargés d'une délégation de pouvoir disposer de véhicules municipaux.

La question 13 de l'ordre du jour portait en effet sur les "Modalités d’utilisation de véhicules municipaux à l’occasion des déplacements, dans le cadre de l’exercice de leurs fonctions, du Maire, des Maires adjoints et des conseillers municipaux élus dotés d’une délégation de fonction".

VehiculesCette délibération (voir ci-contre) ne comporte qu'une seule page. Elle ne contient aucun détail pratique. Elle permet en réalité tout. C'est pourquoi, je ne l'ai pas voté. Le groupe "Alternance Puteaux" s'est abstenu. Voici le texte de mon intervention en séance :

"En ces temps de crise et de rigueur budgétaire, on demande beaucoup d’efforts aux contribuables. Il est donc normal qu’ils soient attentifs à la bonne utilisation de leurs impôts.
Le texte qui nous est soumis dit la chose suivante : "En tant que de besoin, un véhicule municipal adapté pourra être mis à la disposition du maire, des maires-adjoints et des délégués". Il n’y a pas plus de précision. "En tant que de besoin" et "véhicule adapté" ne fixent en réalité aucune règle.
Par ailleurs, une liste plus ou moins large des utilisations envisagées "dans le cadre de l’exercice des fonctions des élus" devrait être précisée, de même, qu’une liste des utilisations proscrites.
Ainsi, il ne serait pas acceptable qu’un maire ou un maire-adjoint dispose d’un véhicule, avec une carte bancaire pour payer l’essence et les péages pour partir en week-end ou en vacances, ou pour aller faire ses courses ou déposer ou faire déposer ses enfants en crèche ou à l’école. C'est une évidence. Mais à Puteaux, il est bon de rappeler de telles évidences.
Cette question 13 aurait donc mérité d’être développée. Nous ne pouvons approuver une règle non clairement définie. Par conséquent nous nous ABSTENONS".

Il m'est arrivé de voir dans Puteaux des élus de la majorité au volant d'un véhicule municipal transportant leurs enfants. Outre l'abus, des problèmes d'assurance doivent se poser.

(en photo : la C6 du maire de Puteaux)

Commentaires