Posez une question au maire de Puteaux
Arnaud Teullé, élu de Neuilly-sur-Seine, embauché par la mairie de Puteaux

Puteaux vu par les Putéoliens : vos questions au maire

Publié sur le site de Christophe Grébert :

Comme avant chaque conseil municipal, je vous ai proposé de poser des questions au maire de Puteaux. Le règlement intérieur du conseil, voté par la majorité municipale, limite l'opposition à seulement 3 questions orales par groupe. Pas une de plus ! Joëlle Ceccaldi-Raynaud refuse catégoriquement d'aller au-delà. Il serait cependant dommage que vos questions ne soient pas au moins publiées. Elles illustrent de manière intéressante les préoccupations des habitants de notre commune. A quoi aspirent les Putéoliens ? Quel jugement ont-ils de l'action municipale ?

Voici les questions reçues cette semaine :

- D'anonymous : Je pense qu'il faut parler de la place des jeunes a Puteaux. cela fait près d"un ans et demi que le petit terrain de football se situant près de la vielle église a été légèrement brulé par un jeune de Suresnes. Résultat, les jeunes puteoliens n'ayant pas forcement d'argent pour se payer des loisirs se trouvent harcelés, interpelés et verbalisés par la police municipale, voire la bac, lorsqu'ils essaient de jouer au foot devant l'esplanade de la mairie de Puteaux. Je sais que vous n’êtes pas magicien mais il faudrait en parler. merci d'avance.

- de Sylvie : Pourquoi l'accueil de loisirs Été des enfants de petite section ne se fait-il plus sur l'île de Puteaux, avec point de ramassage aux écoles Jacotot et République, comme cela se faisait jusqu'à il y a deux ans ?

- d'un habitant inquiet : Un projet immobilier privé devant être réalisé sur le terrain de anciens bâtiments JC DECAUX, situés rue Roque De Fillol, pouvez-vous nous donner des informations sur la réalisation prévue. Des travaux ont été effectués la semaine dernière mais il n'y a aucune communication. Des rumeurs évoquent la construction d'une résidence étudiante et d'un établissement proposant la location d'appartements à la semaine (type Apparthotel). Ce projet, présentant surement un avantage certain pour les intérêts financiers de l'entreprise DECAUX et le promoteur associé, sera-t-il validé par vos soins ? Si c'est le cas, avez-pris conscience de la gêne que cela représentera pour les habitants du quartier avec les allées et venues, que ces types d'établissements vont générer à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, 7 jours / 7, dans des rues étroites à sens unique ?
La mairie, qui a les moyens financiers, ne pourrait-elle pas préempter le terrain afin de s'assurer qu'une construction plus en harmonie avec le quartier sera réalisée sans servir l'avidité des investisseurs ?
Signé : Un habitant inquiet de ce qui va être construit devant chez-lui.

- de Gisèle : Pourquoi n'obtient-on jamais une réponse du maire lorsque l'on envoie un courriel via le site de la Mairie qui dispose d'un onglet spécifique pour la correspondance avec le Maire ?

- de Jean-Pierre : J’aimerais savoir à quel parti politique adhère Mme Joëlle CECCALDI-RAYNAUD, comme elle a soutenu un exclu de l’UMP, par ce fait, elle prouve qu’elle est dissidente de ce parti.

- de Nicole : Lors des journées électorales des 22 avril, 6 mai, 10 juin et 17 juin, seules les personnes "recrutées" par la Mairie de Puteaux ont eu le "droit" de déjeuner, invitées par la Mairie, à partir de 11H30. Les assesseurs ou autres représentant les candidats opposés à vous-même et à M. Bernard LEPIDI ont dû se passer eux-mêmes de s'alimenter sans qu'un plateau-repas ne leur soit proposé !
Je me permets de vous rappeler que si le Président de la République Française est élu Président de tous les Français, le maire d'une commune française (ce qui, je crois, est le cas de Puteaux) doit l'être également de tous ses administrés, sans distinction aucune. J'attends donc de votre part une explication plausible et, surtout, légale.

- d'Antoine : Je ne suis plus habitant de Puteaux depuis début mars mais une question m'a toujours taraudé : Pourquoi certains jardins publics (jardin des vignes et jardin du théâtre entre autres) sont toujours fermés au public ?

- de Jacqueline : La rue près de la voie ferrée et de la piscine Lorilleux est en travaux. Pourquoi la rue est-elle réduite au passage d’une seule voiture ? Nous ne pourrons bientôt plus circuler à Puteaux. Je suppose qu’il y aura des arbres, des fleurs comme partout qu’il faudra entretenir. La ville n’est pas la campagne, il y a des personnes qui travaillent et qui ont besoin de circuler. De plus tout cela a un prix, ne serait il pas plus judicieux de diminuer les impôts locaux ?
Le boulevard Richard Wallace a des arbres, or ces plantes cachent les feux rouges, il me semble qu’une loi interdit de planter des arbres proches des habitations, règle de logique car les racines peuvent endommager les fondations. Le matin, les personnes qui travaillent perdent leur temps dans les embouteillages. Y-a-t-il un plan directeur concernant la circulation ?
La voie menant à Puteaux du circulaire de la Défense est encore réduit. Un tout petit panneau indique Puteaux. Cette voie, qui est pratique, n’est pas rassurante et ne donne pas envie de venir à Puteaux.
Enfin et surtout au niveau sécurité, est-il judicieux de transformer les routes en simples passages. En cas d’accident, comment pourront venir des secours ?

De S. : Pourquoi arroser les pelouses les jours de pluie (ces derniers jours avec ces gros orages et grosses averses, les arrosages automatiques fonctionnent) ? N'est-ce pas un gâchis énormes d'eau et d'énergie ?
Pourquoi de nombreux "parcs" et "espaces" restent  fermés au public (près du théâtre - ou encore vieille église), sont-il réservés aux oiseaux ?

Pourriez vous également évoquer le problème de la privatisation des crèches + des problèmes existants à la crèche des Oursons (je pense que vous connaissez bien le dossier M. Grébert...) + coûts supérieurs (alors qu'il avait été annoncé égal à celui des crèche municipale aux parents) + problèmes de déontologie (pression sur le personnel et les parents - mensonge de la part de la Direction ) et de qualité de service (turn-over incessant du personnel - signe qu'ils ne sont pas heureux au sein de cette société -  manque de personnel de ménage et pas de cuisinier pendant de longue période tout au long de l'année) de la Société People and Baby.

Enfin, les horaires de la médiathèque, de la piscine sont peu pratiques. Je pense qu'il serait bon de les revoir.

ET VOUS, QUELLES QUESTIONS AURIEZ-VOUS À POSER AU MAIRE DE PUTEAUX ? ENVOYEZ-MOI VOTRE QUESTION : CHRISTOPHE@GREBERT.NET

Commentaires