Puteaux Ensemble : Proposition pour la fête du 14 juillet à La Défense
2e procès de l'année pour MonPuteaux : l'affaire Musicarte jugée mercredi au TGI de Nanterre

Réception aux personnes âgées... L'opposition de Puteaux est priée de rester à la porte de la mairie

Tout le mois de janvier, le maire UMP de Puteaux multiplie les réceptions à l'hôtel-de-ville : aux personnels, aux personnalités, aux associations, aux commerçants, aux personnes âgées, etc. Une dizaine de fêtes sont ainsi organisées. La plus grande recevra 2.000 personnes ! Aucune ville ne dépense autant pour ces cérémonies de voeux : ce sont des centaines de milliers d'euros qui y sont consacrés, quand les autres communes des Hauts-de-Seine se limitent -en ces temps de crise- à une seule réception, parfois sans champagne comme à Neuilly. Autre particularité putéolienne : l'opposition n'est pas invitée à ces soirées, comme l'explique Sylvie Cancelloni, élue de l'opposition, sur son site :

6018501288_43c9b29545Ouvrant ce matin le site de la mairie de Puteaux, je découvre que mercredi 11 janvier s’est tenue une immense fête autour du tirage des rois. Cette réception était offerte par le CCAS (Centre communal d’Action Sociale) à 877 personnes âgées de la ville.

Sympathique rencontre aux rythmes nostalgiques de Dario Moreno, Charles Trénet, Dalida et Joséphine Baker, présidée par une Princesse-Maire en robe blanche de débutante, telle qu’on la découvrira dans le roman-photo qui ne manquera pas de relater l’évènement dans le prochain "Puteaux infos" ! Ca a dû guincher fort…

Je n’ai qu’un seul regret : celui de n’avoir pas été là pour entourer, moi aussi, toutes ces personnes de ma sympathie. Administratrice du CCAS, une curieuse fatalité s’acharne sur moi : les invitations ne m’arrivent jamais, même pas l’annonce de dates à porter sur mon agenda. Mystérieusement, toutes les informations sur les rencontres, déjeuners/diners, remises de cadeau, et autres sauteries diverses, s’évaporent dès que j’apparais. J’aimerais bien (participer et servir), mais j’peux point…

Otez-moi d’un doute : ferai-je peur à l'actuelle majorité municipale ?

Sylvie Cancelloni
Conseillère municipale d'opposition

(photo : Flickr)

Commentaires