Ce soir, je participe au lancement du livre "J'ai débranché" de Thierry @Crouzet
Les restaurants de Puteaux : L'Escargot

L'intercommunalité Puteaux-Courbevoie a 1 an : le premier bilan est très modeste

Intercommunalite_2010 Lancée le 1er janvier 2011, la communauté d'agglomération Seine-Défense, qui regroupe les communes de Puteaux et Courbevoie, a tout juste 1 an. Le bilan de cette première année d'activité semble très faible. Comme nous le craignions, cette intercommunalité de circonstance, rendue obligatoire par la loi, n'est portée par aucun projet fédérateur.

Présidée par Jacques Kossowski, maire de Courbevoie, l'assemblée communautaire est composée de 30 élus - 15 de Puteaux et 15 de Courbevoie - tous UMP. Les majorités des 2 villes ont refusé de réserver des sièges à l'opposition, ce qui constitue un cas inédit ! Un Holp-up démocratique dénoncé par le MoDem de Puteaux et Courbevoie.

La communauté d’agglomération agit dans le cadre de quelques compétences transférées par les 2 villes :
- accompagner la dynamique générée par le secteur de La Défense, en favorisant le développement économique et en soutenant les PMI/PME et le commerce,
- aménager l’ensemble du territoire des villes en facilitant les liaisons et en renforçant l’approche environnementale,
- favoriser un développement équilibré de l’habitat au travers d’un Programme local d’habitat (PLH) élargi à l’ensemble du territoire.

Problème : la plus grande part de ces sujets est sous le contrôle effectif de l'Etablissement public de La Défense, dans le cadre de l'OIN. Une intercommunalité à 2, qui ne couvre pas tout le territoire du quartier d'affaires, tournant le dos aux autres communes de La Défense (Nanterre - désormais associé avec Rueil-Malmaison et Suresnes - et La Garenne-Colombes), n'a aucun poid face à l'EPADESA.

Je publie les comptes-rendus des 4 conseils communautaires de l'année 2011, afin que vous jugiez par vous même de la faiblesse du travail réalisé par cette assemblée :

- Téléchargement Cr-interco-26-4-11
- Téléchargement Cr-interco-22-06-11
- Téléchargement Cr-interco-12-10-11
- Téléchargement Cr-interco-19-12-11
- Téléchargement Inteco-reglement

(fichiers en PDF)

En lisant ces comptes-rendus, on remarque qu'à part le transfert de charges sur l'assainissement, il n'y a pas grand chose. 2 projets, certes très intéressants, mais restant au stade de simples projets et d'une ambition limitée par rapport aux enjeux globaux de l'intercommunalité, sont évoqués : un plan de circulation pour les vélos à la Défense (qui dépendra du feu vert de l'EPADESA) et une carte d'activités culturelles et sportives communes aux 2 villes (fallait-il attendre d'avoir créé une interco pour réaliser cela ?).

Enfin, la séance du 19 décembre, nous apprend le montant de rémunération des conseillers communautaires : 418 euros pour un conseiller-membre du bureau et 1.254 euros pour un vice-président. Sommes qui s'ajoutent à celles de leurs autres mandats. Pour l'instant, la communauté d'agglomération nous coûte de l'argent. Mais est-ce au bénéfice des populations ?

POUR EN SAVOIR PLUS SUR NOTRE INTERCOMMUNALITE

Commentaires