Justice : MonPuteaux assimilé à un "organe de presse", mon compte de campagne validé
Législative à Puteaux-Neuilly : la députée UMP sortante Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne se représentera pas

Les francs-maçons priés de partir de Puteaux

Sans titreEn novembre, nous vous révélions que la ville de Puteaux louait un pavillon, au 28/30 rue Lucien Voilin, à une loge maçonnique, pour un prix défiant toute concurrence : 1.000 euros par mois.

Le mois suivant, au cours du conseil municipal du 16 décembre, le député-maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud affirme d'une part qu'elle n'est pas franc-maçonne et annonce d'autre part que le pavillon va être repris pour la ville. Une crèche sera construite sur ce terrain (question 6 de l'ordre du jour du conseil).

Il est à noter que ces dernières années, à chaque fois que la ville réalise une crèche, il y a une histoire derrière : la construction de la crèche de la rue Godefroy afin d'empêcher l'aggrandissement de la Mosquée... la réalisation de la crèche de la rue Charles Lorilleux pour justifier la reprise du local des Evangélistes. Aujourd'hui, c'est au tour des francs-maçons... Pratique les crèches pour invoquer la nécessité de l'intérêt général... Certes, il en faut.

Commentaires