Un important incendie, rue Voltaire, à Puteaux
Un incendie boulevard Richard Wallace à Puteaux

Décès de Gaston Garino, maire-adjoint UMP de Puteaux et ancien bras droit de Charles Ceccaldi

GGARINO Gravement malade depuis plusieurs mois, "Gaston Garino est décédé dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 juillet", annonce le site de la ville de Puteaux. "La Ville perd un homme de grande valeur, impliqué dans la gestion municipale pendant 40 ans". "Afin d'honorer sa mémoire, un hommage solennel lui sera rendu mardi 12 juillet à 15h dans la salle des colonnes de l'Hôtel de Ville. Les obsèques auront lieu à 16h à l'Eglise Sainte Mathilde."

Maire-adjoint délégué aux Travaux, à la Voirie et aux Anciens Combattants dans l'actuel mandature, Gaston Garino avait rejoint Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans la guerre qui opposait celle-ci à son père, Charles Ceccaldi-Raynaud. Celui-ci n'en décolérait pas, tant Gaston Garino, pensait-il, lui devait tout. Ce dernier en effet a longtemps été le bras droit de l'ancien maire. Chargé de toutes les besognes, organisateur et efficace manoeuvreur, Gaston Garino est resté jusqu'au bout au coeur du système ceccaldiste. En cela, il est resté fidèle.

Avec la disparition de ce personnage, c'est une page de l'ancien Puteaux qui se tourne.

Gaston Garino ne m'aimait pas. Il refusait de me saluer. Il m'a fait quelques coups. Aujourd'hui, je n'ai qu'un mot à dire : paix à son âme et Dieu reconnaîtra les siens.

Commentaires