Tour Phare : une bonne nouvelle pour les promoteurs... Mais pas pour les habitants et les salariés de La Défense
Les 3 questions orales du groupe Alternance Puteaux pour le conseil du mardi 14 décembre 2010

L’opposition exclue de la nouvelle Communauté d’agglomération de Courbevoie-Puteaux : un hold-up de la démocratie

28180329_2fc9952ac9 Lundi 13 décembre lors du Conseil municipal de Courbevoie et mardi 14 décembre au Conseil municipal de Puteaux, les élus des 2 communes sont appelés à décider la création d'une communauté d'agglomération "Seine-La Défense" regroupant les 2 villes à compter du 1er janvier 2011. Or, les maires UMP de Puteaux et Courbevoie accomplissent un exploit : aucun élu de l'opposition ne siègera au sein de cette communauté d'agglomération.

En effet, l’assemblée communautaire, qui sera composée de 15 élus de Courbevoie et de 15 élus de Puteaux, sera totalement acquise à l'UMP.

Ce véritable hold-up de la démocratie crée une situation sans précédent dans les Hauts-de-Seine : la nouvelle communauté d’agglomération de Puteaux/Courbevoie sera la seule intercommunalité du 92 ne comportant aucun représentant de l’opposition.

Au regard des résultats des dernières élections municipales, c’est la quasi-moitié des citoyens des 2 villes (47% des votants en mars 2008) qui ne sera pas représentée dans le Conseil de cette nouvelle communauté. On touche du doigt la limite du pacte républicain dans l'ancienne circonscription du Président de la République.

Alors que, dans le même temps, la loi sur la réforme territoriale vient d’introduire une certaine proportionnalité dans les scrutins territoriaux, Puteaux et Courbevoie font semblant de ne pas entendre.

Ceci éclaire cela :
•    Le rapprochement des 2 communes n’a été précédé d’aucun débat public et se fait quasiment à l’insu des populations,
•    La mise en commun entre les 2 villes se construit à minima : on ne peut pas imaginer un mariage plus retenu et moins voulu que celui-ci,
•    Les chiffres du mariage (70 Millions d’AC) sont annoncés sans qu’aucune délibération en assemblées municipales n’ait eu lieu,
•    Un projet fait cruellement défaut puisqu’il s’agit de « profiter » de la dynamique de La Défense… contre Nanterre associé avec Suresnes et Rueil-Malmaison au sein de la nouvelle intercommunalité du Mont-Valérien. Une posture d’autant plus paradoxale que le maire de Puteaux, présidente de l’EPADESA, devrait avoir à coeur d'être la présidente de tous !

Les élus MoDem de Courbevoie et Puteaux

via www.madefense.info

Commentaires