L’opposition exclue de la nouvelle Communauté d’agglomération de Courbevoie-Puteaux : un hold-up de la démocratie
Homophobie récurrente de l'UMP, mardi soir, au conseil municipal de Puteaux

Les 3 questions orales du groupe Alternance Puteaux pour le conseil du mardi 14 décembre 2010

6a00d8341c339153ef013484b85b95970c-800wi Voici ci-dessous les 3 QUESTIONS ORALES qu'"Alternance Puteaux", le groupe des élus MoDem et Verts,  posera au maire Joëlle Ceccaldi lors de la séance du conseil municipal du mardi 14 décembre 2010.
Ces questions sont celles de Putéoliens. En tant que groupe d'opposition, nous avons en effet fait le choix de donner la parole aux citoyens. C'est le moyen que nous avons trouvé, à notre niveau, pour introduire un peu de démocratie participative pendant le conseil.
Vous pouvez nous envoyer vos questions à notre adresse : alternanceputeaux@gmail.com

Voici les 3 questions :

- Un Putéolien témoigne : Mercredi 8 décembre 2010 avait lieu sur l'île de Puteaux le banquet de fin d'année offert aux personnes âgées. Plus de 1.000 personnes étaient invitées. Devant elles, le maire a fait un discours scandaleux. Elle a en effet demandé à l'audience de soutenir son fils lors de la prochaine élection cantonale de mars 2011 et de ne pas écouter l'opposition, en l'occurrence Madame Sylvie Cancelloni (Note : conseillère municipale MoDem de Puteaux).
Madame le maire, nous ne sommes pas dans une république bananière. Utiliser les deniers publics pour cela est scandaleux. On savait que vous chouchoutiez l'électorat du 3e âge, mais trop c'est trop. Stop au prosélytisme et rendez-vous aux prochaines échéances électorales pour vous déclarer notre désaccord.
Madame le maire, pouvez-vous vous engager, conformément à la loi, à ne pas utiliser les moyens municipaux pour assurer la campagne cantonale de votre fils ?

- Une demande de Gisèle : Pourquoi des dispositions n'ont-elles pas été prises pour le déneigement de la commune de Puteaux, mercredi 8 décembre ? Fallait-il attendre le OK de Brice Hortefeux et ses explications douteuses ? 

- Une question de Françoise : Je trouve que cette année il y a peu de nouveautés dans les rues en matière d'illuminations et je m'en réjouis. Mais je me pose la question : "Est-ce que Mme Ceccaldi-Raynaud aurait entendu l'opposition et aurait diminué son budget ou bien est-ce que 1 million d'euros ont vraiment été dépensés ?". Combien la ville va-t-elle dépenser cette année, au total, pour les décorations de Noël ?

via www.grebert.net

Commentaires