Cantonale 2011 à Puteaux : l'UMP investit le fils du maire !
Grève dans les écoles de #Puteaux jeudi 23 septembre

Cantonale 2011 à Puteaux : le PS et les Verts sur les rangs

4665_89473180763_51603470763_2316388_4287104_n En mars 2011, le canton de Puteaux sera renouvelable. La droite présentera au moins 2 candidats, Vincent Franchi et Charles Ceccaldi-Raynaud ou un candidat soutenu par ce dernier.

LE PS A CHOISI SON CANDIDAT

A gauche, le Parti socialiste a choisi de présenter Céline Solmy. Agée de 33 ans, cette militante putéolienne avait déjà fait campagne lors d'une législative partielle en 2005. Elle avait alors obtenu 18% des voix sur la commune, face à... Nicolas Sarkozy. Le problème du PS de Puteaux est qu'il présente à chaque scrutin un candidat différent : pas moins de 4 au cours des 8 dernières années. Un changement de tête permanent présenté comme une volonté de renouvellement, mais en réalité dicté par les jeux des courants et d'influence au sein du ps local. A ce jeu, la popularité est plutôt un handicap. Nadine Jeanne en fait l'amère expérience : seule socialiste un peu connue des Putéoliens, elle est depuis 2 ans mise à l'écart par ses gentils camarades.

LES VERTS PRÉSENTERONT LE LEUR

Forts de leurs bons résultats sous la bannière Europe Ecologie, les Verts prévoient aussi de présenter un candidat sur le canton de Puteaux. Un militant putéolien a présenté sa candidature aux instances départementales, qui décideront des investitures lors d'une assemblée générale le 16 octobre.

Face à un candidat UMP contesté au sein même de sa famille, politique notamment, l'opposition putéolienne a une véritable chance de victoire sur le canton de Puteaux. Encore faut qu'elle sache se rassembler.

Dans de prochaines notes, je parlerai de la fonction de conseiller général et des compétences du conseil général.

Commentaires