Un conseil municipal à Puteaux, lundi 12 juillet 2010 à 19h
La vidéo du conseil municipal de Puteaux du 25 juin 2010

67 enfants de Puteaux victimes d'une intoxication à Ploemeur (mis à jour jeudi 11h15)

67 enfants et 4 adultes de la colonie de Puteaux à Ploemeur, dans le Morbihan, ont été victimes d'une intoxication semble-t-il causée par de la peinture récemment appliquée dans le centre de vacances, annonce Ouest-France :
"'Mardi vers 23h20, plusieurs enfants se sont plaints de violents maux de tête et de douleurs au ventre" raconte le journal. "Des dizaines d'ambulances de pompiers sont alors intervenues et le plan blanc a été déclenché à l'hôpital de Lorient pour accueillir cet afflux massif de jeunes patients. Les services de secours ont également été contraints d'amener certains enfants vers les hôpitaux de Quimper, Quimperlé, Pontivy et Vannes. A 5h15, tous les enfants étaient à l'hôpital".

Ce matin, les autorités ont fait savoir que les enfants et les adultes allaient bien. La Préfecture et la ville de Puteaux sont en train de joindre l'ensemble des familles pour rassurer les parents.

A midi, le site de la ville de Puteaux ne donnait toujours aucune information.

Mise à jour 13h20, La préfecture du Morbihan a diffusé un communiqué rassurant :

"Quelques enfants ont présenté des symptômes de nausées, vomissements, maux de tête ou douleurs abdomidales (..). Par mesure de précaution, 67 enfants sur les 90 hébergés dans le centre ont été mis en observation dans les différents hôpitaux du Morbihan. Les contrôles sanguins effectués sont négatifs, les enfants sont en bonne santé et tous pourraient sortir dans la journée".

Mise à jour 15h, le journal Le Télégramme publie un article sur le sujet.

Mise à jour 15h45, France info diffuse un reportage.

A 17h20, le site municipal n'avait toujours donné aucune information sur cet accident.

Mise à jour 20h30, la ville de Puteaux publie (enfin) un communiqué à la dernière phrase étonnante :

Dans la nuit du 6 au 7 juillet 2010, 7 enfants hébergés dans le centre de vacances de la Ville de Puteaux, situé à Ploemeur (Morbihan), ont présenté des symptômes de nausées, vomissements, maux de tête ou douleurs abdominales.
Le SAMU, sollicité par l’équipe encadrant la colonie a immédiatement diligenté par sur place des équipes du service départemental d’Incendie et de Secours.
Suspectant une intoxication au monoxyde de carbone et par mesure de précaution 67 enfants sur les 90 hébergés dans le centre et quelques adultes ont été mis en observation dans les différents hôpitaux du Morbihan.
Les contrôles sanguins effectués sont négatifs et les enfants sont en bonne santé.
Les services sanitaires ont inspecté les bâtiments et installations du centre et les ont jugées parfaitement conformes, sûres et de très bonne qualité.
Tous les enfants sont donc rentrés en fin d’après-midi au centre de vacances pour poursuivre leur séjour.
La Ville de Puteaux a bien entendu tenu à informer personnellement chacun des parents dont le ou les enfants étai(en)t concerné(s) et s’assurer de leur parfaite santé avant toute communication publique (sic).

Mise à jour Jeudi 11h15, Un article a été publié ce matin à la Une du Parisien des Hauts-de-Seine. La mairie annonce une réintégration des enfants dans le centre et indique que l'origine de l'intoxication n'a pas encore été trouvée :

La ville de Puteaux avait envisagé de faire dormir les enfants dans d’autres locaux. Mais en fin d’après- midi, cette hypothèse a été définitivement écartée.
« Les autorités sanitaires ont inspecté le centre et ont rendu un avis favorable. Il n’y a plus aucune raison de les faire dormir ailleurs », indiquait hier à 18 heures la mairie de Puteaux, « Tous les enfants vont pouvoir réintégrer le centre. La représentante de la Ddass et le médecin ont donné leur feu vert. Mais on n’a pas trouvé l’origine des symptômes. »

Commentaires