Tennis de Puteaux : la municipalité ne tient pas ses engagements
Joëlle Ceccaldi-Raynaud encore en couverture de "Puteaux infos" !

Un conseil économique et social à Puteaux, vraiment ?

Publié sur le blog de Sylvie Cancelloni :

3449817284_6f4161a935 Le saviez-vous ? A Puteaux, on a un Conseil économique et social. Pas moins de 60 personnes. Il se réunit parfois, nous dit-on, et donne ensuite ses idées au maire. Il parait qu’il y en aurait plein. On espère qu’on les découvrira un jour. Nous n'avons rien vu. Pour l’instant, depuis deux ans, le CES est en gestation. Il pousse, mais le bébé est encore loin. Il y en a qui se tuent au travail sans que personne ne s’aperçoive de rien !

A Neuilly-sur-Seine,  la petite ville de l’autre côté du torrent, on n’a pas de Conseil économique et social. Mais on  a des idées quand même. Qui poussent plus vite que la mauvaise graine car elles sont déjà à l’œuvre. Lors de sa réception des « forces vives » de la ville (pas moins de 1.500 personnes), le maire de Neuilly a développé, projection à l’appui, l’ensemble de la stratégie adoptée. Sur le court, le moyen et le long terme. En commençant par une pépinière d’entreprise de services hébergée par les entreprises déjà existantes de la ville. A Neuilly, on appelle cela « synergie » ou « partenariat ». Cela ne coûte rien et c’est tout de suite efficace !

A Puteaux aussi, le maire a reçu la semaine dernière les « forces vives » avec un discours tout en finesse, ouvrant les portes à l’espérance,et largement applaudi par les quelques présents  : « c’est pas grave, la taxe professionnelle, on s’en tire pour 2010, le déluge viendra après ». Puis Joëlle Ceccaldi-Raynaud est descendue avec beaucoup de simplicité de son olympe épadienne pour venir dialoguer avec chacun. Bon, on était loin des 1.500 personnes, un bon nombre ne savait pas à quel titre ils étaient invités. Mais peut être certains, qui savaient pourquoi ils étaient là, ont-ils pu aborder avec elle l’avenir économique de la ville ? Moi je garde espoir :  je vous le dis, on va finir par le faire accoucher, ce CES !

Sylvie Cancelloni
Conseillère municipale MoDem de Puteaux

(photo : Flickr)

Commentaires