Les élus MoDem de Puteaux à l'écoute des habitants
Pour une politique de prévention des incendies à Puteaux

Campagne européenne à Puteaux : des employés municipaux tractent pour l'UMP

Ump Dimanche matin, me rendant sur le marché de Puteaux (Hauts-de-Seine), je croise plusieurs personnes qui distribuent des tracts pour la campagne européenne de l'UMP. Jusque là rien à dire. Mais je constate, assez surpris, qu'il s'agit d'employés municipaux.
La majorité UMP de Puteaux a-t-elle légalement le droit de faire faire du "tractage" politique à des employés de la mairie ?
Oui, s'il s'agit de militants qui agissent sur leur temps libre ? Et bien non ! même cela, la loi l'interdit. En effet, un employé a-t-il toute liberté de refuser de rendre "service" à son patron ? Que risque-t-il autrement ? Ou au contraire que peut-il y gagner en acceptant ? Une prime, une bonne notation, un emploi, un logement pour lui ou un membre de sa famille ? La question peut être posée, elle l'est pas la loi, et vaudrait réponse du député-maire UMP de Puteaux.
Le mieux serait pour la majorité ceccaldiste de s'abstenir, en période électorale ou non, de faire appel à des employés municipaux pour tracter sur le marché ou dans nos boites aux lettres. La section UMP de Puteaux ne revendique-t-elle pas un millier d'adhérents ? Dans ce cas, elle peut bien se priver de ces quelques employés de mairie pour faire le travail ! N'y-a-t-il donc aucun autre volontaire ?
D'autant que ce fait avait déjà été dénoncé lors de la campagne municipale 2008 et fait l'objet d'un signalement à la police et d'un recours admnistratif.
A Puteaux, les scrutins passent, mais les méthodes demeurent.
Christophe Grébert
Conseiller municipal MoDem de Puteaux

Commentaires