Ils contestent la vente de leur église, les Evangélistes de Puteaux remportent une nouvelle victoire judiciaire
"Les Francs-maçons de Sarkozy" à la Une du Point : les rapports entre Charles Ceccaldi-Raynaud et le chef de l'Etat

Projet "Hermitage Plaza" à La Défense (Hauts-de-Seine) : les habitants sont oubliés

Publié sur MaDéfense.info :

Hplaza2 Projet Hermitage Plaza : les habitants actuels oubliés, une requalification du quartier partielle et laissée entièrement aux mains d’un opérateur privé. Il est urgent et indispensable de changer de méthode !

La société Hermitage et l’architecte Norman Foster ont présenté mercredi au MIPIM de Cannes leur projet «Hermitage Plaza», devant comprendre les plus hautes tours mixtes d'Europe (323 m) à La Défense. 

Ce projet réunissant à la fois logements, bureaux, hôtel et commerces doit également permettre selon  la présentation faite aux habitants du quartier par la Ville de Courbevoie de requalifier le quartier de la Défense 1, en l’ouvrant sur la Seine (il comprend la couverture des voies sur Seine) et en l’animant par des places et des espaces verts. A ce titre, il apparaît séduisant mais nous nous interrogeons sur la capacité réelle de la société Hermitage pour financer et mener à terme ce projet et surtout tenir ses engagements en matière d’aménagement des espaces publics.  

Deux oublis majeurs toutefois dans ce projet : les habitants actuels et le reste du quartier de la  Défense 1. Nous dénonçons les doubles discours tenus, l’oubli majeur des principaux concernés, - les habitants délogés- et le chantage induit qui leur est fait en cas de refus de partir, conduisant à l’impasse. Celle-ci est en grande partie imputable à la méthode utilisée, qui depuis le début sépare totalement la réflexion urbanistique de ses conséquences sur les habitants. Par ailleurs, nous sommes inquiets du devenir des autres immeubles et habitants de la Défense 1, non concerné par le périmètre de ce projet.

Nous souhaitons donc que l’EPAD et la Ville de Courbevoie cessent de se défausser de leurs responsabilités sur des opérateurs privés et mènent une opération de réhabilitation de tout le quartier de la Défense 1, en ajoutant deux autres priorités aux objectifs affichés : mixité sociale et amélioration des conditions de vie de tous les habitants actuels de la Défense 1. 

Nous demandons par ailleurs l’intégration de ce quartier dans le périmètre d’intervention de l’ANRU et la signature d’une convention partenariale pour une réhabilitation globale et concertée.

Les conseillers municipaux Modem des Villes de La Défense

Martine Volard, Courbevoie
Patrick Bolli, Courbevoie
Christophe Grébert, Puteaux
Sylvie Cancelloni, Puteaux
Pierre Creuzet, Nanterre
Jean-Baptiste Matray, Nanterre
Marie Josée De Jenlis, Nanterre
Saliha Kadeifa, Nanterre
Françaois De Lajarte, Nanterre
Gilles Duflos, Nanterre

Commentaires