Previous month:
janvier 2009
Next month:
mars 2009

février 2009

Restaurant de Puteaux : Menu de la Saint-Valentin à La Table d'Alexandre

3274371207_b89747331c L'un des meilleurs restaurants de Puteaux, "La Table d'Alexandre", sur le boulevard Richard Wallace, propose un menu spécial pour la Saint-Valentin, samedi 14 février 2009.
Au programme :
Langoustines poêlées ou terrine de foie gras en entrée,
St Jacques ou faux filet du Limousin en plat,
Baba au rhum ou fondant au chocolat en dessert...
Les amoureux vont se régaler !
:)

Menu spécial à 37 euros, juste pour la Saint-Valentin...

(photo : Flickr)

3274370023_ff0cc73a1a


Conseil municipal de Puteaux : Joëlle Ceccaldi-Raynaud refuse de répondre aux questions des Putéoliens

Publié sur www.grebert.net :

1495163529_ca7dc23000

extrait-conseil-29janvier09.mp3

Petit rappel : à la fin de chaque conseil municipal, l'opposition a la possibilité de poser des "questions orales" au maire de Puteaux.
Le règlement intérieur, longuement débattu au début du mandat, prévoit premièrement que ces "questions orales" sont posées par les groupes (un groupe devant réunir au moins 3 élus) et deuxièmement qu'elles sont limitées à 3 par groupe.
Petit détail qui a son importance : nous avons l'obligation d'envoyer les textes de nos questions 24 heures avant la séance du conseil. Ce qui permet au maire (enfin plutôt à son cabinet) de préparer des réponses.

Depuis le début, les membres d'"Alternance Puteaux", qui rassemble les élus MoDem et Verts, ont décidé de relayer les questions de Putéoliens. Nous vous invitons donc chaque mois à nous les faire parvenir sur notre adresse mail : alternanceputeaux@gmail.com. Seule condition : que ces questions portent sur des sujets d'intérêt général.

Or, de mois en mois, Joëlle Ceccaldi-Raynaud laisse apparaître un profond malaise face à ces questions souvent critiques d'habitants de notre ville. Elle répond presque à chaque fois à côté, souvent de manière agressive, toujours avec condescendance. Souvent elle déclare, agacée : "Mais pourquoi ces gens passent par vous pour m'interroger ? Qu'ils m'écrivent personnellement !".
Ca énerve le maire de constater qu'une partie de la population a fait le choix de se confier à l'opposition plutôt qu'à elle. La différence est peut-être qu'en passant par nous, ces personnes ont notamment le sentiment d'éviter d'éventuelles représailles. Il y a bien sur d'autres raisons.

La députée-maire UMP de Puteaux est si énervée par cela que lors du dernier conseil, le 29 janvier, elle a carrément refusé de nous répondre, déclarant que le conseil municipal "n'était pas un t'chat". A une question sur les HLM, elle nous répond qu'il faut écrire au président de l'Office (c'est à dire à elle !). A une autre sur l'affichage d'images érotiques dans la rue, elle laisse les élus de sa majorité nous huer, avant de lever la séance !

Joëlle Ceccaldi-Raynaud a un gros problème avec la population. Elle n'aime pas que les gens lui posent des questions dérangeantes. Elle ne sait pas leur apporter une réponse "politique". Elle ne conçoit les relations avec les citoyens qu'en terme clientéliste. Pour cela, un contact individuel, personnel, en face à face, doit obligatoirement s'établir. Comme nos petites "Questions orales" créent un mur entre elle et ses "clients", cela la perturbe. Elle n'a plus rien à dire. Plus de cadeau à donner qui remplacerait ses discours fades et creux, plus rien pour cacher son absence de vision politique.

Lors du prochain conseil municipal, nous poserons à nouveau vos questions. Car, pour notre part, les citoyens de Puteaux ne nous font pas peur.

Christophe Grébert
Conseiller municipal MoDem de Puteaux

(photo : Flickr)


La Défense : retour sur le Forum Défensien du 10 février (Defense-92.fr)

Désormais, MonPuteaux vous signalera régulièrement les infos publiées sur le site Defense-92.fr animé avec passion par Adrien Teurlais. Une association amicale entre nos 2 sites qui sera je l'espère très fructueuse ! ;)

L’EPAD et l’EPASA, réunis sous la marque « De la Seine à La Seine », ont invité mardi soir les habitants de La Défense à un "Forum Défensien" pour faire le point sur les projets du quartier d'affaires. Les questions ont été nombreuses :

Elle ont notamment "portées sur les «nuisances» du chantier de la tour CB31 dues au non respect des réglementations concernant bruit, poussière et plus précisément aux travail de nuit et des dimanches.
Des résidents proches de la future tour "AVA" ont soulevé les problèmes liés au manque d'accessibilité du Parvis aux transports.
Des habitants du quartier Boieldieu se sont plaints de la fermeture du centre commercial la nuit, créant ainsi « un mur » obligeant les personnes désirant se rendre de la dalle à Puteaux à contourner le centre, rallongeant le parcours des personnes utilisant les premiers métros, trains et RER. Agahte Lang directrice du centre des Quatre Temps a expliqué qu’elle ne pouvait ouvrir dès 5h le passage par le centre. La réglementation empêche l’ouverture plus tôt pour permettre aux convoyeurs de fonds de pratiquer leurs opérations en toute sécurité, contraignant donc le centre à n’ouvrir qu’à 7h30.

Autres points sensibles : les pannes récurrentes des escalators de La Défense. Les deux escalators menant vers la résidence Boieldieu ont été pointés du doigt à cause de  pannes à répétition. L’EPGD a promis de régler le problème le plus rapidement possible annonçant également le remplacement des deux batteries des deux escalators allant de la gare Cœur Transport au Parvis (devant le Mc Donalds et le haut du CNIT) pour un montant d’environ 700 000 €.

L’EPGD a répondu à des critiques sur la propreté du quartier en expliquant que des obligations de résultat étaient maintenant imposées aux entreprises de nettoyage ; la fonction de nettoyage aura lieu maintenant 7 jours sur 7 dans l’ensemble du périmètre de La Défense.

Autres annonce importante, l’abandon prochaine du système de numérotation des secteurs de 1 à 12.
Pour le mobilier urbain la réflexion est en cours et prévoit l’installation de panneaux qui pourraient émettre des alertes en cas de problème sur les lignes de transport en commun. Pour finir le logo de l'EPGD pourrait être provisoire".


A Puteaux, l'UMP ne fait "pas de politique" ! (Luc Ait Aissa)

Puteauxfacebook A Puteaux, l'UMP "ne fait pas de politique". La déclaration est amusante. Elle est de Luc Ait Aissa, l'un des animateurs de la page "Puteaux" créée sur Facebook par la section UMP locale.
Comme je l'ai révélé il y a 15 jours, l'UMP a créé cette page sans préciser à ceux qui s'y inscrivent qu'ils adhèrent à un groupe animé par un parti politique. Une manière de faire assez malhonnéte.
Un abonné de la page, qui avait demandé si ce que je disais était vrai, a vu ses messages effacés. Reposant la question, il a eu droit à la réponse de Luc Ait Aissa : "Pas de politique sur cette page" ! C'est vrai que lorsque l'UMP de Puteaux mène une action, ce n'est pas pour faire de la "politique" ! Ils prennent vraiment les gens pour des... :/