Les questions orales du groupe "Alternance Puteaux" pour le conseil du 13 décembre 2008
C'était Noël aujourd'hui à la mairie de Puteaux !

La Défense : le projet de tour "Phare" retardé - Conseil municipal de Puteaux du 13 décembre 2008 (1)

Publié sur www.grebert.net :

Tourphare1170837590 Le plan de renouveau de La Défense, présenté en 2006 par Nicolas Sarkozy, alors président du conseil général des Hauts-de-Seine, a du plomb dans l'aile. A cause de la crise économique, certains projets sont repoussés,  d'autres sont annulés.

Ainsi la Tour Phare (photo ci-contre) ne sera pas inaugurée en 2013 comme prévue, a annoncé Joëlle Ceccalci, ce matin en conseil municipal : "Je ne sais pas si dans l'état du projet, nous allons aller bien loin. Je crains que cette tour ne voit pas le jour, en tout cas pas dans les 3 ou 4 années qui viennent", a déclaré le maire.

Extrait de l'intervention de Joëlle Ceccaldi : Cm131208-toursignal-jcr (MP3).

La révision du POS de Puteaux, nécessaire pour permettre cette construction, a malgré tout été soumise aux élus putéoliens. Le groupe "Alternance Puteaux, qui rassemble les élus Verts et MoDem, s'est prononcé contre. Voici le texte de mon intervention :

On nous demande ce matin d’approuver la concertation publique et la révision simplifiée du Plan d’occupation des sols pour permettre la réalisation de la tour Phare, qui doit se dresser d’ici 2013 sur le territoire de notre commune, mais du côté Courbevoie du parvis de La Défense, place Carpeaux, entre le CNIT et la Grande Arche.

Pour un coût de 900 millions d’euros, cette tour, qui doit marquer le renouveau de La Défense, fera 300 m de haut, alors que la limite dans cette zone est de 170 m. Cela représente 130.000 m2 de surface. On nous annonce que cette tour sera écologique, avec notamment l’implantation d’éoliennes sur son toit. Même si ces éoliennes pourraient finalement ne pas être installées : la Direction de l’aviation civile y est en effet opposée, cela pourrait  causer des interférences avec les matériels de l’aviation.

Dans son rapport, le commissaire enquêteur donne un avis favorable à cette révision du POS, tout en faisant 2 recommandations :
- il souhaite que les riverains soient mieux informés sur ce projet, avec la tenue de réunions publiques,
- et il souligne que les transports sont déjà saturés à La Défense et que l’implantation de cette nouvelle tour nécessite de manière urgente l’augmentation de la capacité du système de transport collectif.

Sur le premier point, vous allez recommander l’organisation de réunions publiques. Sur le second point, sur les transports, vous nous avez déjà répondu, Madame le député-maire, lors d’un précédent conseil : cela ne ressort pas de vos responsabilités.

Rappelons que 60.000 personnes empruntent chaque jour le tramway T2, 200.000 personnes la ligne 1 du métro et 1 million de personnes le RER A. Une tour de 130.000 m2, ce sont quelque 10.000 employés, qui viendront en voiture ou en transport en commun, ce qui saturera un peu plus tram, métro, rer et routes.

Face à cela, le prolongement de la ligne E du RER jusqu’à La Défense n’est pas envisagé avant 2020.

Enfin, alors que les transports collectifs sont saturés et que cela poussera sans doute un certain nombre de salariés à venir en voiture, le projet Phare ne prévoit la création de moins d’une centaine de places de stationnement, pour 10.000 personnes !

A cela s’ajoutent les nuisances visuelles d’une tour de 300m dans un quartier habité : c’est tout le Faubourg de l’Arche (15.000 habitants), côté Courbevoie, déjà sous-exposé à la lumière du jour, qui va se retrouver –notez le paradoxe- dans l’ombre d’un Phare.

Se pose enfin le problème, bien connu à La Défense, des courants d’air que vont produire cette nouvelle construction.

Notre sentiment est qu’on sacrifie le bien être d’une population au nom d’arguments purement économiques. Vous l’avez écrit dans un précédent rapport sur La Défense : de nouvelles tours et plus d’activités dans ce quartier, cela représentera de nouvelles rentrées fiscales pour la commune. Puteaux sera encore plus riche. Mais plus d’argent pour quoi faire ? Passer de 1 à 2 millions d’euros pour « Puteaux en neige » ?

Nous sommes favorables à la modernisation du quartier de La Défense. C’est un bassin d’emplois et d’activité important. Il a produit et produit encore la richesse de notre commune. Mais nous ne devons pas reproduire les erreurs d’hier. Nous avons pendant 50 ans mis de côté le bien être des populations de nos communes de Puteaux et de Courbevoie au nom du développement économique. Nous devons remettre aujourd’hui l’homme au cœur de ce projet urbanistique.

Parce qu’il s’agit là de construire de nouvelles tours avant même de savoir comment nous allons augmenter les capacités de nos transports collectifs, parce que nous augmentons la hauteur des tours sans penser aux nuisances visuelles pour les milliers de riverains, et aussi parce que les arguments écologiques de ce projet nous semblent être plus de l’affichage qu’une réalité que nous souhaitons nous fortement, notre groupe « Alternance Puteaux » ne peut que voter CONTRE cette révision du POS.

Commentaires