Le groupe "Alternance Puteaux" appelle à une modération des dépenses en 2009 - Conseil municipal du 13 décembre 2008 (2)
Les élus MoDem de Courbevoie, Nanterre et Puteaux parlent d'une seule voix sur La Défense

Sur le coût de fonctionnement du Palais des Sports - Conseil municipal de Puteaux du samedi 13 décembre 2008 (3)

Publié sur www.sylviecancelloni.net :

243307165_d3a4de9856 Le conseil municipal de Puteaux se prononçait notamment, samedi 13 décembre 2008, sur le marché de maintenance et d'entretien du palais des sports, sur l'île. Au cours de cette séance, le groupe "Alternance Puteaux" s'est exprimé en faveur dune modération des dépenses.

Le coût de la maintenance et de l’entretien du Palais des sports, piscine non comprise, va s’élever pour 2009 à 222.000 euros. Dans le cas où des interventions exceptionnelles s’imposeraient, il pourrait même monter jusqu’à 400.000 euros.

La nécessité d’un tel type de contrat est évidente : plomberie, chauffage, réparation des installations, urgences diverses… La Commission d’appel d’offres elle-même a fait le choix du moins disant. Notre Palais des Sports est, sans doute aucun, en de bonnes mains !

Il faut cependant regarder un peu plus loin ! L’habitude de voter, à chaque Conseil municipal, des affectations budgétaires fragmentées, détachées de l’activité générale à laquelle elles se rapportent rend difficile la lisibilité d’un coût d’ensemble. Même lors des élaborations budgétaires, les structures de coûts (le Palais des sports, mais aussi le THS, le Palais de la Culture, les dotations aux associations, les « cadeaux », la médiathèque…), n’apparaissent pas toujours clairement.

Il est pourtant important de les identifier, ne serait-ce que pour évaluer l’importance des politiques que nous menons : culturelle, sociale, sportive. Pour pouvoir aussi les comparer avec des villes de même taille et corriger, le cas échéant, nos écarts

Au dernier Conseil, pourtant, le Maire de Puteaux nous faisait part de sa volonté de rationaliser et d’optimiser la politique d’achat de la ville. Nous en approuvions pleinement le principe. Toutefois, pour acheter « intelligemment », encore faut-il pouvoir identifier les familles globales de coût : on peut alors les comparer à ceux d’autres villes, et en tirer des conséquences pour notre propre politique d’achat. En un mot, cela évite d’optimiser des achats… à l’aveugle !

Il nous paraissait donc responsable d’identifier précisément ce que coûte l’entretien de l’ensemble du Palais des Sports à la ville de Puteaux. L’an dernier, le Maire avait répondu à la même question qu’il était trop tôt pour procéder à une évaluation. Cette année, la question est refusée. Au prétexte que nous ne nous préoccupons que de « priver » les Putéoliens des avantages de vivre à Puteaux !

Il n’en est évidemment rien. Nous sommes profondément attachés à un art de vivre à Puteaux et au maintien de sa situation exceptionnelle.

Mais nous sommes convaincus que nous protègerons d’autant mieux cette dernière que nous saurons clairement identifier les coûts,  traquer les excès, optimiser les choix et gérer de façon responsable sans sacrifier l’avenir.

Gouverner, c’est aussi résister aux politiques de surenchère et manifester sa priorité au respect des personnes, en soulageant leur premier poste de dépenses : les impôts locaux.

Sylvie Cancelloni
Conseillère municipale MoDem de Puteaux

(photo : Flickr)

Commentaires