A Puteaux, l'UMP plus que jamais divisée
Les questions orales du groupe "Alternance Puteaux" pour le conseil du 17 novembre 2008

Le mystère de Noël : comment la ville de Puteaux arrive à dépenser 878.000 euros pour 2 patinoires ???

75670904_e012db215cLundi 17 novembre, le maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, soumettra en conseil le dossier d'attribution du marché pour l'opération "Puteaux en neige". Rien que pour l'installation de 2 patinoires -une grande et une petite pour les enfants-, le coût annoncé est de 878.000 euros (on dépasse le million d'euros avec les autres animations). Cherchant sur le net des éléments de comparaison ailleurs, dans d'autres communes, je ne trouve rien au-dessus de 200.000 euros. Et dans les 5 exemples qui suivent, cela ne donne pas l'impression d'animations au rabais :

- A Cahors (24.000 habitants), une patinoire de 450m2 est installée sur la place principale du 8 décembre 2007 au 6 janvier 2008. Le budget est de 80.000 € pour la location du matériel, le gardiennage nocturne pendant un mois, l'électricité avec l'illumination et une animation musicale pendant les horaires d'ouverture. Source : La Dépêche.

- A Angoulême (41.000 habitants), 80.000 euros pour une patinoire pour les fêtes de Noël 2008 sur la place du Champ de Mars. « Angoulême rêve d'un Noël grandiose » titre la Charente Libre.

- A Caen (112.000 habitants), une patinoire a été installée sur la place du Théâtre entre le 8 décembre 2007 et le 5 janvier 2008, pour un budget de 110.000 euros. Source : Ouest France.

- A Soissons (30.000 habitants), une patinoire sera installée sur la place de l’Hôtel-de-ville du 6 décembre au 3 janvier, entourée d’une dizaine de chalets. Budget : 170.000 euros. Source : L'Union.

- A Charleville Mézières (53.000 habitants), 190.725 euros ont été consacrés aux fêtes de Noël 2006, à l’occasion du 400e anniversaire de la création de la ville, comprenant une patinoire de 650 m2 ceinturant la fontaine de la Place Ducale, des chalets en bois, des illuminations, des décorations sur les fenêtres de tous les bâtiments de la Place Ducale et un spectacle pyrotechnique. Source : Conseil Général.

Comment Puteaux fait pour dépenser 10 fois plus que Cahors et Angoulême, 8 fois plus que Caen et 5 fois plus que Soissons et Charleville ? Un mystère (de Noël) que Joëlle Ceccaldi-Raynaud aura à coeur de m'expliquer lundi en conseil municipal.
Christophe Grébert
Conseiller municipal Modem de Puteaux

(photo : puteaux en neige 2005-2006, Flickr)

Commentaires