Patinoires de Noël : 130.000 euros à Lyon... 900.000 euros à Puteaux (sic!)
Le renouvellement des instances du MoDem à Puteaux (Hauts-de-Seine)

MoDem de Puteaux : Le harcèlement moral est-il une méthode en politique ?

SylviecancelloniPublié sur le blog de Sylvie Cancelloni, conseillère municipale MoDem de Puteaux :

Né après les élections présidentielles, le Modem s’est engagé posément, comme force d’appui, dans le mouvement de rassemblement citoyen très large qui s’est constitué autour de son leader Christophe Grébert. Fortement soutenu par la population, suivi avec intérêt par le Modem national et les médias, Puteaux Ensemble, au terme d’une campagne d’une grande dignité, sans dérapage d’aucune sorte, a réussi une percée tout à fait inattendue en réunissant près de 5000 voix.
Il aurait pu au second tour faire le choix d’un front « anti ceccaldiste ». La question s’est posée. Ce n’était pas responsable. Puteaux Ensemble, dans le respect de sa diversité, a fait le choix d’entrer dans l’opposition.
Aux côtés du Modem (2 élus), il poursuit aujourd’hui, sous le nom de Alternance Puteaux, le chemin tranquille d’une opposition qu’on peut qualifier sans l’ombre d’une ambiguïté de « constructive » : approbation des décisions municipales quand elles sont bonnes, critique argumentée dans le cas contraire. C’est une tâche difficile, qui exige de la sérénité, des convictions et un sens aigu des responsabilités. Puteaux est en effet au cœur d’un certain nombre d’évolutions. Sa situation financière exceptionnelle est très critiquée. A l’heure des réflexions sur le grand Paris, du réaménagement de la Défense et de son impact sur notre budget, de la réforme des collectivités locales et de la taxe professionnelle, il faut avancer sur une ligne de crête étroite entre la gestion du présent et la préservation de l’avenir.

LA SUITE SUR LE BLOG DE SYLVIE CANCELLONI

Commentaires