Conseil du 15 septembre 2008 (4) : la ville de Paris va installer 3 stations Vélib' à Puteaux
Un Conseil municipal à Puteaux, le jeudi 16 octobre 2008

WebCitoyen : le maire d'Orléans, Serge Grouard, veut mater les blogueurs

OrleansA l'image du maire de Puteaux, qui a multiplié les procès contre moi pour m'amener à fermer mon blog, le maire d'Orléans, Serge Grouard, semble avoir décidé de se débarrasser des méchants petits citoyens qui osent le critiquer sur le web.
Un blogueur orléanais, qui avait créé un site humoristique pendant la campagne municipale, vient d'être condamné en 1ère instance par le tribunal de grande instance d'Orléans, pour avoir "commis une faute à l’égard de Monsieur Serge Grouard, tant en son nom personnel qu’en qualité de Maire de la Ville d’Orléans", comme le relaie le site local de Libération.
On cherche la faute ! Que reproche-t-on à ce blogueur ? D'avoir caricaturer son maire ?
Le blogueur a décidé de faire appel. Il a raison car cette décision de justice est inique : si on ne peut plus se moquer d'un homme politique, alors le Canard Enchaîné, Charlie Hebdo et les autres titres satiriques seraient immédiatement condamnés. La loi sur la presse, à laquelle sont soumis les blogueurs, est là pour protéger et garantir la liberté d'expression, pas pour la limiter. "Mieux vaut un excès de caricature à un excès de censure", a déclaré un jour Nicolas Sarkozy. Je suis d'accord avec lui. Or là, en l'occurrence, il n'y a même pas d'excès !
Gageons que la Cour d'appel d'Orléans saura dire le droit.
En attendant, j'apporte tout mon soutien à "Fansolo", le blogueur condamné (très injustement et très provisoirement).
Un soutien que j'apporte également aux autres blogueurs d'Orléans. L'un d'eux, Christophe Desportes-Guilloux, l'auteur de MonOrleans.com, rapporte qu'il a récemment fait l'objet de menaces publiques de la part d'un élu selon une méthode que je connais bien.
Pour dénoncer cette situation qui me semble inquiétante pour la liberté d'expression citoyenne, je compte très rapidement me rendre à Orléans.

Christophe Grébert
www.monputeaux.com et www.webcitoyen.com

(photo : Google)

Commentaires