Previous month:
avril 2008
Next month:
juin 2008

mai 2008

Tour Signal : Joëlle Ceccaldi qualifie le projet de Jean Nouvel de donjon moyenâgeux

Fi1_imgJoëlle Ceccaldi-Raynaud n'aime pas le projet de Jean Nouvel pour la "Tour Signal". La députée-maire UMP de Puteaux a fait diffuser ce soir un communiqué de presse pour indiquer sa "désapprobation devant ce choix". Elle qualifie le projet de "donjon". C'est "un retour au Moyen-âge", ajoute-t-elle. Et de continuer la charge : "on ne peut pas trouver mieux pour symboliser un enfermement, une forteresse assiégée, alors que le projet de la Tour Signal devait être ouvert sur la ville. On est loin de la créativité du Temps des Cathédrales (..). Jean Nouvel se targue d’être le concepteur d’un « nouvel urbanisme vertical ». Je crains qu’il ne devienne « un nouveau Le Corbusier » (..). Aux portes de la Ville lumière, Paris, rien d’extra – ordinaire, pas d’ambition architecturale". Stop !
Joëlle Ceccaldi regrette par ailleurs l'absence de "logements sociaux" (sic) dans ce projet.
La maire de Puteaux demande donc à l'architecte français, qui vient de recevoir le prix Pritzker (équivalent du nobel pour l'architecture), de "revoir sa copie".
Elle rappelle que pour que la tour sorte de terre, il faut que la ville révise son POS... révision qui doit être adoptée en conseil municipal. Joëlle Ceccaldi se fait menaçante : "Je crains que cette tour ne puisse voir le jour en 2015 comme convenu, si de sérieuses améliorations n’y sont pas apportées, car ici Nouvel ne nous propose rien de nouveau".

UNE CHARGE FÉROCE ! MOTIVÉE PAR QUOI ?

Franchement ? J'ai l'impression que Joëlle Ceccaldi-Raynaud tente de se faire un coup de pub médiatique sur le dos de Jean Nouvel. L'attaque est excessive, limite insultante, peu digne d'un élu responsable. Surtout, ses arguments n'ont pas beaucoup de sens.

Joëlle Ceccaldi-Raynaud parle ainsi d'absence de "logements sociaux", mais il n'a jamais été question dans ce projet de réaliser du logement social ou de faire de la "mixité sociale", comme elle l'écrit ! C'est de la mixité des usages dont il s'agissait. Siégeant de droit au conseil d'administration de l'EPAD, la députée-maire UMP de Puteaux n'a d'ailleurs jamais exprimé publiquement ce désir concernant le projet Signal. Elle aurait pu le faire bien avant. On lui aurait expliqué que la réalisation de logements sociaux dans une tour de 300m est une idée économiquement farfelue.
Joëlle Ceccaldi-Raynaud a par ailleurs toute latitude pour construire du logement social dans la commune : pourquoi, depuis sa désignation comme maire en 2004, n'en a-t-elle faire construire aucun par l'Office communal HLM ? Puteaux construit certes, mais que du grand standing.

On peut s'étonner aussi de cette opposition soudaine contre le projet de Jean Nouvel qui comprend un hôtel, des restaurants, des boutiques, des logements et des espaces de réunion, ce qui créera un nouveau lieu de vie dont le quartier d'affaires à tant besoin, alors que Joëlle Ceccaldi vient d'approuver la construction de 2 nouvelles tours de bureaux sur le territoire de Puteaux : la tour phare, à côté du Cnit, et la tour Majunga, une tour de près de 200m qui sera réalisée au pied d'une résidence HLM, avec des nuisances certaines pour ses habitants. Interpelée sur cette question lors du conseil municipal du 8 avril dernier (question 15 de l'ordre du jour), la maire a rejeté mes arguments.

Joëlle Ceccaldi veut-elle, comme son père auparavant, "marquer son territoire" ?

Notons que cette attaque provoque une amusante cacophonie au sein de la majorité putéolienne, puisqu'un site ceccaldiste attribue au contraire "la palme d'or" à Jean Nouvel. Gageons qu'un correctif sera rapidement publié !

Rappelons enfin que le "Renouveau de La Défense", dont le projet de tour Signal est issu, est une volonté de Nicolas Sarkozy... et que la maire UMP de Puteaux -et députée de Neuilly-Puteaux- occupe à l'Assemblée l'ancien siège du président de la République. Décidément, le chef de l'Etat ne tient plus ses troupes dans les Hauts-de-Seine !

Christophe Grébert


Prochain conseil municipal à Puteaux : mercredi 25 juin 2008

Publié sur www.grebert.net :

1495163529_ca7dc23000Le conseil municipal de Puteaux se réunira le mercredi 25 juin 2008 à partir de 19h. Les élus seront à nouveau appelés à se prononcer sur le Règlement intérieur du conseil. La maire entend notamment réduire à une demi-page la tribune de l'opposition dans "Puteaux infos".

Les séances du conseil municipal sont publiques. Chacun peut librement venir y assister : il ne faut pas réserver, demander d'invitation ou présenter une carte d'identité. Il suffit de se présenter à la mairie, côté rue de la République un peu avant 19h ou après : on peut venir en retard !

Je dis cela, car Joëlle Ceccaldi-Raynaud ayant aussi décidé d'arrêter la diffusion du conseil sur le site internet de la ville, il faudra désormais se déplacer pour suivre les débats des élus !

Dans une municipalité moderne et démocratique, le conseil municipal devrait être disponible en ligne sur son ordinateur, mais aussi sur son téléviseur, et l'opposition devrait avoir tout l'espace nécessaire pour s'exprimer. A Puteaux, tout restera à faire.
Christophe Grébert

(photo : Flickr)


C'est la fête du conservatoire, ce soir, au Théâtre de Puteaux

274160994_3a0e2cae3cC'est la fête annuelle du conservatoire de Puteaux ce soir à 20h au THS. Les élèves des classes de musique, de danse et d'art dramatique ont travaillé toute l'année pour vous offrir ce spectacle. L'entrée est libre.

AU PROGRAMME :

1. La classe d’Art Dramatique de Sylvie Montlahuc présente des extraits de : « La jeune fille, le diable et le moulin » d’Olivier Py
Avec Andréa Giani, Charlotte Nell, Lou Prieur, Laurène Roux.
et la participation de Didier Meheust (Flûte traversière) et de Sylvie Navarre (Guitare)

2. Les classes de danse classique de Simon Milinkovitch, Aurélie Plusquellec, Laurence Navallon remplacée par Jennifer Gamet présentent :

« Thème TANGO »
Classes de Aurélie Plusquellec

« Coppelia » thème slave varié de Délibes
Classes de Simon Milinkovitch

Alexandra Montibert-Courier accompagnée au Piano par François Bettencourt
Musique : Mazurka Op 67 de « Chopin »
Classes de Simon Milinkovitch

« La Czarda » de Tchaïkovski
Classes de Laurence Navallon et Jennifer Gamet

« Le Boléro » de Ravel
Classe de Laurence Navallon et Jennifer Gamet

ENTRACTE

3. La classe d’Orchestre de Siegfried Drumm présente :
« Ouverture dans le Style italien en Do Majeur »
de Franz Schubert (1797-1828)
Avec la participation de: Laetitia Bellanger, Catherine Hantute, André Pons (violons)
Raphaël Brégain (violoncelle), Loïc Sorel (Clarinette), Alain Gioeni (Trompette)

BIG BAND
Direction : Siegfried Drumm
AMERICAN PATROL Franck Meacham
TRUE BLUE Jerry Nowak
AIN’T MISBEHAIN’ Thomas Walter et Harry Brooks
STOMPIN’AT THE SAVOY Benny Goodmann
BESAME MUCHO Consuelo Velarquez
DON’T GET AROUND MUCH ANYMORE Duke Ellington
LITTLE BROWN JUG Traditionnel (arrangement Myles Collins)
SEPTEMBER MORN Neil Diamond et Gilbert Bécaud
DON’T SIT UNDER THE APPLE TREE Lew Brown, Charles Tobias et Sam Stept
IN THE MOOD Joe Garland

Avec la participation d’Alain Gioeni (Trompette)

(photo : Flickr)


Le maire répond aux questions de "Puteaux Ensemble" (conseil du 22 mai 2008)

Lors du conseil municipal du 22 mai 2008, le groupe "Puteaux Ensemble" a interpelé le maire sur plusieurs points précis (voir la liste des questions). Voici les réponses de Joëlle Ceccaldi :

1/ Sur l'annulation de l'enquête publique concernant le projet de "Tour Phare" à La Défense, le maire explique que c'est "indépendant de notre volonté" : une annonce devait être faite dans la presse. Le quotidien La tribune qui devait assurer cette publicaiton ne l'a pas faite à la suite d'une erreur technique. Pour la sécurité juridique de l'enquête, la municipalité a préféré annuler la procédure. Le Tribunal administratif a été saisi. De nouvelles dates doivent être fixées pour l'enquëte qui n'est que légèrement retardée.

2/ Sur la limitation de la subvention accordée à l'Office HLM, le maire affirme que "le logement social est une priorité de la municipalité". Selon elle, la subvention est en fait de 6,8 millions d’euros, et non de 5 millions. L’Office, explique-t-elle ne parvient pas à tout dépenser. En 2007, il n'a dépensé que 4 millions. Mais elle assure que si l’Office avait besoin de moyens supplémentaires, la municipalité voterait une subvention exceptionnelle. Elle affirme enfin qu'établir une convention d’objectif est impossible avec un Office HLM.

3/ Sur la participation de l'association "Mouvement Européen" à la fête des associations du 22 juin sur l'île, Joëlle Ceccaldi est catégorique, c'est non, puisque la fête est réservée aux associations sportives et culturelles. Le "Mouvement Européen" entre pourtant bien dans ce critère culturel. Sur l'Europe, des opérations doivent être mises en place, indique-t-elle.

4/ Sur la demande de l'association SACSO concernant l'avancée de la ZAC des Bergères, le maire explique pour commencer que cette association n'a plus lieu d'être, puisque le square Offenbach est construit. Sur la ZAC, elle affirme que 5 concertations et enquêtes publiques ont déjà été organisées. Sur la demande précise d'installation d'un distributeur de billet dans le quartier, elle indique que la municipalité s'est mise en contact avec plusieurs banques.

5/ Sur la remarque d'un Putéolien s'étonnant de l'utilisation d'un carton de qualité pour la boite distribuée dans le "Puteaux infos" destinée à récupérer les piles usagées, Joëlle Ceccaldi affirme que la boite en question est constituée de 60% papier recyclé et à 40% de papier vierge, avec une encre végétale.

LE PROCHAIN CONSEIL AURA LIEU LE 25 JUIN. VOUS POUVEZ FAIRE PARVENIR VOS QUESTIONS AU GROUPE PUTEAUX ENSEMBLE.