Olivier Métivet, nouveau commissaire de police de Puteaux
Un marché des saveurs à Puteaux, de vendredi à dimanche

Une employée de l'Office HLM de Puteaux se dit victime de harcèlement moral

1411659885_4e399d0011Dabia est employée à l'Office HLM de Puteaux. Celui-ci est présidé par Charles Ceccaldi qui s'est lancé dans une guerre contre sa fille, Joëlle Ceccaldi, députée-maire UMP de la ville.
Dans une lettre ouverte qu'elle a distribuée ce matin sur le marché, Dabia se dit victime de harcèlement moral : "Depuis janvier 2007, le ciel m'est tombé sur la tête", écrit-elle. Parce qu'elle a refusé d'accomplir des activités "politiques" en dehors de son travail normal, elle a été mise au placard : "Je suis dans un bureau seule de 9h à 18h". On ne lui donne pas de travail ; elle est isolée. On empêche même les autres employés de lui adresser la parole, affirme-t-elle. Et puis, la semaine dernière, on lui dit que "si (elle) reprenait du service « politique » (elle se) verrait obtenir un bon poste à l’Office". Elle refuse cette "insulte" et décide de l'"ouvrir"... pour elle et pour les autres employés qui sont dans la même situation : "Même si la violence ne s’exprime pas toujours sous des formes extrêmes, il n’en est pas moins vrai que la plupart de nous sommes concernés par des comportements de harcèlement, de persécutions ou de chantage".

Ambiance !

Il est urgent de mettre un terme à ces situations inacceptables. Je m'engage à assainir la vie politique à Puteaux. Cela ne peut se faire qu'avec vous.
Christophe Grébert

(photo : Christophe Grébert sur Flickr)

Commentaires