Douche froide pour les habitants du front de Seine à Puteaux
Puteaux, d'un siècle à l'autre : la rue Voltaire

Eglise Evangélique de Puteaux : la ville condamnée en référé

527666017_074f8192e8Dans une ordonnance de référé rendue aujourd'hui par le tribunal de grande instance de Nanterre, la mairie de Puteaux a été condamnée à verser 1.000 euros à l'association Evangélique de Puteaux, en plus des dépens. La ville avait saisi la justice pour obtenir l'expulsion des fidèles de leurs locaux de la rue Charles Lorilleux.
Le juge a rejeté cette demande, renvoyant la mairie vers une procédure normale. Il s'est aussi déclaré incompétent pour faire annuler la vente de l'Eglise Evangélique, comme le réclamait l'avocat de l'association évangélique. Dans son ordonnance, le juge met toutefois en évidence les irrégularités de cette opération immobilière.
"Cette décision est une nouvelle preuve accablante contre la mairie qui dit avoir acheté ces locaux en toute bonne foi", commentent les fidèles. Le 3 juin dernier, ces derniers avaient manifesté devant la mairie de Puteaux pour protester contre leur expulsion. Depuis, ils se réunissent tous les dimanches sur le parking à côté de leur église murée par la ville. Affaire à suivre... Il est en effet à craindre que la mairie va se lancer dans un nouveau procès... financé -je vous le rappelle- avec l'argent de nos impôts.

TELECHARGER L'ORDONNANCE DE REFERE (pdf)

VOIR MON DOSSIER RELIGION

(photo : Christophe Grébert sur Flickr)

Commentaires