Homophobie : le procès en appel des Ceccaldi-Raynaud aura lieu le 1er mars 2007
Législatives 2007 : Nadine Jeanne reçoit le soutien de François Hollande

Législatives 2007 : Joëlle Ceccaldi reçoit... Christian Estrosi

Brice Hortefeux, le ministre délégué aux collectivités territoriales, devait être l'invité de l'UMP de Puteaux, lundi soir au "palais" des congrès. Mais il n'est pas venu. Officiellement, le bras droit de Nicolas Sarkozy était retenu par des "obligations ministérielles de dernière minute". C'est Christian Estrosi, ministre délégué à l'aménagement du territoire, qui l'a remplacé. Celui-ci a rappelé, nous dit-on, les "valeurs défendues par l'UMP (mérite et travail, confiance, justice, respect, responsabilité)". Sur les 1.200 militants que compte très officiellement la section UMP de Puteaux, seuls 200 sont venus assister à cette réunion. Et Charles Ceccaldi-Raynaud de commenter sur son blog :
"La prudence a dicté à Brice Hortefeux de s'abstenir de fréquenter la Mairie de Puteaux aux méthodes anti-républicaines, ce qui pourrait nuire à Nicolas Sarkozy. Devant un parterre réduit d'employés contraints, madame le Maire Intérimaire a donné des dates erronées sur le vote du projet de loi relatif à la délinquance. Le ministre a répondu que madame le Maire aurait intérêt à fréquenter davantage l'Assemblée Nationale".
La guerre des Ceccaldi bat son plein.

Commentaires