Une crèche c'est cher, mais "qui se souvient du prix de la pyramide du Louvre ?", dixit Joëlle Ceccaldi (5e partie du conseil du 28-9-2006)
Il y a 4 ans à Puteaux : des grilles contre l'invasion barbare

Les dépenses de justice de la mairie de Puteaux en juillet 2006

Aides_1_1_1

Lors du conseil municipal du 18 juillet 2006, la maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, a communiqué aux élus de nombreuses factures d'avocats et d'huissiers. Voici quelques exemples :

- 3.588 euros à Maître Denis Garreau (Paris 17e), dans l'affaire opposant la ville à l'artiste Maraval dont la série de portraits pour l'association AIDES a été détournée par le service communication de la municipalité. Celui-ci a engagé une procédure,
- 1.554,80 euros au cabinet Claude et Sarkozy (Paris 8e) dans le cadre d'une procédure d'expulsion au 15 rue du Moulin,
- 1.614,60 euros au cabinet Matharan-Pintat, dans le dossier sur le chauffage urbain,
- 149,50 euros à Maître Christophe Pichon (rue Tronchet, Paris 9e) pour une "consultation" (?),
- 1.196 euros à Maître Christophe Pichon dans une affaire opposant la ville à un ancien responsable des services municipaux,
- 299 euros à Maître Christophe Pichon dans l'affaire opposant la ville à la société Le Club (l'ancien restaurant de l'île),
- 1.345,50 euros à Maître Christophe Pichon dans le cadre de l'affaire opposant la ville au cabinet d'architecte Giudicelli,
- 149,50 euros à Maître Christophe Pichon dans le cadre d'une affaire opposant la ville à un ancien directeur de la mairie,

TOTAL : 9.896,90 EUROS

Commentaires