MonPuteaux.com à la rencontre des Putéoliens
Fontaine Bellini et piscine Jacotot au conseil municipal de Puteaux du 2 mai (5e partie)

DROIT DE RÉPONSE de Hugues Rondeau, maire de Bussy-Saint-Georges

A la suite de commentaires le citant et publiés il y a 2 ans (!) sur MonPuteaux.com, le maire de droite de Bussy-Saint-Georges, Hugues Rondeau, m'a demandé de publier le droit de réponse suivant :

Le forum de discussion publié sur votre site internet me cite dans le cadre d'une rubrique intitulée "chasse aux sorcières à la mairie". Le plus surprenant, c'est qu'il ne s'agit pas de la commune dont je suis le maire, Bussy-Saint-Georges, mais de la mairie de Puteaux. L'internaute se demandera en quoi suis-je personnellement concerné. Mais il n'empêche, au fil de propos allusifs, me voici comparé au premier magistrat de la commune citée précédemment. Je ne vois vraiment pas en quoi cela me rend coupable de quoi que ce soit. Dans le second acte, me voici de nouveau associé, non pas cette fois-ci sur la base de mon profil, mais sur mon action politique, comparée à celle, décrite comme désastreuse et népotique, d'une commune qui restera inconnue puisqu'elle n'est pas citée. Je ne reconnais évidemment pas ma ville dans cette description désastreuse qui semble sortie d'un célèbre roman, de fiction, de Georges Orwell. Enfin, comme si la charge ne suffisait pas, voici que vos lecteurs, s'il s'agit bien d'eux, s'attaquent à 92 express, auquel je suis fier d'avoir effectivement participé, et croient déceler dans mon passé professionnel en posant la question "où habitez vous orange", des accointances d'extrême droite, aux antipodes de l'action politique que je mène tous les jours au services de mes administrés. C'est à eux que je préfère laisser le dernier mot.
Hugues Rondeau

Je ne me souvenais plus du tout de cette série de commentaires portant indirectement sur M. Rondeau, puisqu'il s'agissait de se moquer un peu du site d'un fan du maire de Bussy. Tout cela remonte à il y a 2 ans !
Encore une fois, ce droit de réponse porte non pas sur une note, mais sur des commentaires publiés sur MonPuteaux.com.
Que M. Rondeau, qui est un élu francilien de droite comme les Ceccaldi, n'apprécie pas d'être comparé à ces derniers, cela démontre bien la fabuleuse réputation de notre famille régnante ! :o))
Christophe Grébert

Commentaires