Un mur entre Puteaux et Neuilly : le marché est attribué
La maire de Puteaux en "séminaire" toute la semaine à La Clusaz

Quelques infos récoltées au conseil municipal de Puteaux du 27 janvier 2006 (1)

Conseil230702_2Voici quelques notes prises lors du conseil municipal du vendredi 27 janvier :

- Lors du conseil municipal du 20 décembre, les membres du conseil des enfants étaient invités à assister à la séance. Ils avaient été installés dans la tribune du public. Mais du coup, des Putéoliens étaient restés dehors, la tribune ne pouvant accueillir plus de 49 personnes. Le 27 janvier, Nadine Jeanne est intervenue dès le début de la séance pour demander qu'à l'avenir, les enfants ne soient plus invités tous en même temps, afin de permettre aux Putéoliens d'assister aux débats. Joëlle Ceccaldi a répondu que ce n'était pas possibile : "on sait que chaque année, il y a un conseil municipal qui leur est réservée, ce qu'on peut faire c'est vous prévenir à l'avance", a expliqué la maire !

Ma suggestion : Il y a de la place dans la salle du conseil : pourquoi les enfants n'y sont pas installés, à côté des élus adultes ? Cela permettrait aux habitants d'assister au conseil, comme c'est leur droit.

Img_9484_2- Sur la nouvelle fontaine Bellini, un truc à 748.000 euros qui n'est pas utilisable, Joëlle Ceccaldi n'a pas été très claire dans ses explications : elle a affirmé dans un premier temps que "tout avait été réglé" ("on a fait des essais. Elle marche sans qu'il y ait toute cette brume et ces inconvénients qu'on a constaté au départ". Notons au passage que la maire reconnait pour la première fois la malfaçon de la fontaine) et dans un second temps que la mairie allait profiter des quelques mois d'hivernage, pendant lesquels la fontaine est arrêtée, "pour mettre ce qu'il faut pour que cela fonctionne bien" (sic)... Comprenne qui pourra ! Autrement dit : la fontaine Bellini fonctionne, mais ne fonctionne pas. C'est confirmé : on nous prend pour des nouilles !

- Sur les 2 futures salles de cinéma du "palais" de la médiathèque, la maire a annoncé que la programmation sera "grand public". "Ce ne sera pas un cinéma d'art et d'essai".

Remarque personnelle : Puteaux est riche. A la limite suis d'accord pour financer un cinéma municipal déficitaire. Mais qu'au moins ce cinéma serve à la culture. Si c'est pour voir les mêmes films qu'au futur CinéCité de La Défense, je ne vois pas l'intérêt. Même si pour la majorité municipale, on voit bien l'intérêt que cela représente de pouvoir distribuer des milliers de places de ciné à sa clientèle.

- Sur le futur "palais" des sports, dont le coût global dépasse les 30 millions d'euros, Joëlle Ceccaldi-Raynaud annonce toujours une ouverture au mois de mai.

- La ville a décidé d'aménager des jardins familiaux au 84-86 rue de Verdun (13 parcelles) et 92 rue des Bas-Rogers (10 parcelles). "On teste et on verra ce que la donne", a déclaré Joëlle Ceccaldi.

55983664_9b46715719_1- Joëlle Ceccaldi annonce un possible déménagement du commissariat de police de Puteaux. La ville a récemment acheté un pavillon au 19 rue Anatole France qu'elle va démolir. "Le commissaire serait intéressé par ces lieux pour pouvoir peut-être y implanter le commissariat. Cette parcelle pourrait lui servir. C'est pour cela que nous avons acheté ce lieu. Mais il y a des autorisations, des demandes. Nous ne savons pas si cela va être satisfaisant", a déclaré la maire, comme toujours très claire dans ses explications.

A SUIVRE......

A noter que Nadine Jeanne a publié sur son blog un compte rendu de ce conseil municipal.

Commentaires