La Défense : fin de la démolition du 10 rue Delarivière Lefoullon et des locataires arrivent enfin dans la tour "Défense Plaza"
La maire de Puteaux, Joëlle Ceccaldi-Raynaud, fait son marché (public)

Grand chambardement dans le tableau des effectifs à la mairie de Puteaux, relève la conseillère municipale socialiste Nadine Jeanne

La conseillère d'opposition Nadine Jeanne vient de publier une note sur son blog consacrée à l'évolution des effectifs à la mairie de Puteaux, dont un bilan annuel a été présenté lors du conseil municipal du 20 décembre. Des mouvements importants apparaissent en 2005, en raison de modifications statutaires, mais aussi pour "besoins des services". Le moins que l'on puisse dire est que les données fournies par l'actuelle majorité municipales ne sont pas compréhensibles. A dessein ? L'élue socialiste demande que la mairie lui fournisse des éclaircissements sur la suppression annoncée de 653 postes permanents, contre 386 créations !!!

"Nous ne pouvons que constater une volonté délibérée de brouiller les pistes, écrit Nadine Jeanne (..). Nous demanderons donc des explications au prochain conseil municipal à la fois sur la présentation de ce dossier et sur les chiffres exacts du recrutement".

La moindre des choses serait en effet de fournir aux élus, donc aux citoyens dont ils sont les représentants, des informations compréhensibles par tous. Tout le monde n'est pas Enarque ! Et si un conseiller municipal a du mal à s'y retrouver, imaginons la difficulté pour les citoyens lambda que nous sommes !
C'est à l'administration et à ceux qui la dirigent de faire un effort d'explication. Moi aussi, j'attends que la mairie fournisse aux Putéoliens des chiffres précis et vérifiables : combien y a t il d'employés à la mairie de Puteaux et dans les différents établissements et régies qu'elle controle, comme l'office HLM ?
Sous quels statuts et types de contrats sont-ils employés ? Quelles ont été les évolutions sur les dernières années : départs, arrivées, changements de statut, etc... ? Les citoyens doivent pouvoir disposer de toutes ces informations. Comment autrement savoir si la commune est bien gérée ?

A ma connaissance en 2003, il y avait près de 2.000 employés à la mairie de Puteaux. C'est énorme pour une ville de 40.000 habitants ! Par ailleurs, selon Nadine Jeanne, plus de la moitié des employés municipaux ne sont pas titularisés, ce qui constitue un autre record. Peut-on accepter que notre ville, qui est l'une des plus riches de France, maintienne pendant des années des centaines de personnes -vacataires et contractuels- sous des contrats précaires ? Ne devions-nous pas donner l'exemple ?

Y-a-t-il un bilan social de disponible ? Pourquoi n'est-il pas publié sur le site internet municipal ?
Y-a-t-il des représentants syndicaux dans cette mairie pour défendre les intérêts des employés ? L'expression syndicale y est-elle permise et développée ? Ou bien est-ce comme le reste ???

Christophe Grébert

Commentaires