Illuminations de Noël : à la frontière entre Puteaux et Suresnes, un arbre à moitié décoré
Neutralisation d'une bombe : la carte du périmètre de securite

URGENT : Neutralisation d'une bombe de 250 kilos, demain matin, à Puteaux

68261557_055b2d5040Demain matin (30 novembre), tous les occupants de la vingtaine de péniches qui se trouvent sur le bras mort de la Seine, entre l'écluse de Suresnes et le pont de Puteaux, seront évacués au Gymnase de l'île de Puteaux, et un important périmètre de sécurité sera mis en place sur les communes de Puteaux, Neuilly et Suresnes, pour permettre aux démineurs du Laboratoire Central de la Préfecture de Police de neutraliser une bombe de 250 kilos datant de la seconde guerre mondiale.

Cette bombe de l'aviation américaine a été découverte mercredi dernier dans la Seine au cours d’une opération de dragage aux abords du Pont du Garigliano à Paris.
Il était délicat de la neutraliser en plein 15e arrondissement ! La préfecture de police a donc pris la décision de l'acheminer sur une barge jusqu'à une zone peu urbanisée. C'est le bras mort de la Seine de l'île de Puteaux, face au bois de Boulogne, qui a été choisi.

Demain à partir de 8 heures, la bombe commencera donc son périple. Elle sera transportée jusqu'à Puteaux par la Brigade Fluviale de Paris. L'opération de neutralisation aura lieu entre 12h30 et 14 heures.
Par sécurité, le Préfet de Police et le Préfet des Hauts-de-Seine ont pris des arrêtés "d'évacuation et d'interdiction de présence, d'accès et de circulation dans un périmètre de sécurité à l’intérieur duquel toute circulation, même piétonne sera interdite, à compter de 8 heures et jusqu'à la fin des opérations".

ATTENTION DES RUES SERONT INTERDITES A LA CIRCULATION AUTOMOBILE ET LES HABITANTS SERONT INVITÉS A RESTER ENFERMÉS CHEZ EUX PENDANT TOUTE LA DURÉE DE L'OPÉRATION DE NEUTRALISATION :

Côté Paris, ce périmètre sera constitué par les voies suivantes qui demeurent libres à la circulation :

boulevard Richard Wallace, allée de la Reine Marguerite, allée de Longchamp, route des Moulins, chemin de l’Abbaye et son prolongement jusqu’à la berge de la Seine.

Les personnes demeurant ou travaillant dans ce périmètre et concernées par cette évacuation ont été avisées par les services de Police. Il s’agit principalement des occupants de la quinzaine de péniches amarrées en bord de Seine au niveau de l’île, des résidents du terrain de camping du Bois de Boulogne et des quelques employés travaillant dans les jardins de Bagatelle et à proximité, soit quelque 150 personnes. Elles seront prises en charge le temps que durera cette opération de neutralisation et conduites, si elles le désirent, au gymnase de l’Ile de Puteaux, situé en dehors du périmètre de sécurité.


Côté Hauts-de-Seine, ce périmètre sera est constitué par les voies suivantes qui deviennent interdites à la circulation :

rue Parmentier (à partir des berges de Seine jusqu’à la rue Voltaire), rue Voltaire, rue Francis de Pressensé (à partir de la rue Voltaire jusqu’à la rue Ampère), rue Ampère, rue Salomon de Rothschild, rue Benoît Mahon (de la rue Salomon de Rothschild jusqu’aux berges de Seine).
Le quai Gallieni (Suresnes) et le quai de Dion Bouton (Puteaux) seront également fermés à la circulation sur cette même période.

Les occupants de la vingtaine de péniches amarrées en bord de Seine ainsi que les quelques résidants de l’île de Puteaux à l’intérieur de la zone concernée par le périmètre, feront l’objet dans la matinée d’une mesure d’évacuation qui sera achevée à 11h00. Les personnes évacuées seront prises en charge par un bus mis à leur disposition qui les conduira jusqu’au gymnase de l’île de Puteaux situé en amont du périmètre où elles seront hébergées, si elles le souhaitent, jusqu’à la fin des opérations.
Les autres personnes demeurant ou travaillant dans ce périmètre seront soumises à une mesure de confinement durant la durée de neutralisation de l’engin. Toutes les personnes concernées ont été préalablement avisées par les services de police ainsi que par les services des mairies de Puteaux et de Suresnes.
Le début et la fin de la période de confinement des secteurs concernés à Puteaux et Suresnes se situera entre 12h30 et 14h00 et sera marquée par le déclenchement de la sonnerie des sirènes du réseau national d’alerte (à l’identique des essais qui sont effectués tous les premiers mercredis du mois).
Le premier déclenchement de la sirène marquera le début de l’opération de neutralisation de la bombe, le second indiquera la fin de l’intervention et le retour à la normale.

Seuls les personnels de police et de secours seront autorisés à pénétrer et à circuler dans le périmètre de sécurité, en tant que de besoin.

LIRE LE COMMUNIQUÉ DE LA PREFECTURE

(photo : Christophe Grébert sur flickr)

Commentaires