Découvrez le patrimoine de Puteaux, le samedi 17 septembre
A Puteaux, l'UMP s'en prend aux "socialos-communiste" (sic) dans un tract digne de "Rires et chansons"

Le PS de Puteaux dénonce le surcoût du "palais" de la médiathèque

MontaignenonLe chantier du "palais" de la médiathèque, derrière l'hôtel-de-ville de Puteaux, a pris 10 mois de retard et la facture s'est largement allongée : +3,5 millions d'euros. Tout cela à cause de Joëlle Ceccaldi-Raynaud...
Alors que le gros oeuvre était presque achevé, et que l'aspect "blockhaus" du bâtiment se revèlait à tous, la députée-maire UMP de Puteaux a en effet demandé aux architectes de revoir leur copie. Leur mission (impossible) : rendre la façade de ce nouveau "palais" putéolien plus "transparente". Le chantier est donc arrêté et il est décidé de remplacer le matériau qui avait été prévu pour recouvrir les murs en béton par du verre. Il était bien temps de s'apercevoir que cette grande médiathèque, qui manquait tant à Puteaux, ne s'intégrerait pas dans ce quartier fait de pavillons parfois centenaires (photo : dossier de septembre 2002 sur monputeaux.free.fr).

Dans un tract distribué dans la commune, le Parti socialiste dénonce ce surcoût :

"Le 30 mai 2005 la majorité municipale a autorisé le maire à signer un avenant au contrat de construction de la future médiathèque dont le chantier est en cours à côté de la mairie. (..) Cette décision entraîne un surcoût de 3.570.004,92 € TTC, ce qui porte le coût total de la construction à 21,7 millions € TTC ! Un montant final nettement supérieur aux propositions d’autres entreprises écartées lors de l’attribution du marché. Rien que les 3,5 millions de cet avenant auraient pu financer : - la future crèche du 157 de la rue Jean Jaurès, décidée en 1999 mais pas encore construite ; ou -le remplacement des préfabriqués de l’école Parmentier qui sont toujours en place depuis 1982, alors que les travaux sont prévus depuis 2002".

LIRE L'INTEGRALITE DU TRACT SUR LE SITE DU PS DE PUTEAUX

Commentaires