Un vide greniers sur la place de la vieille église à Puteaux, le dimanche 11 septembre
Lundi 29 août, c'est la rentrée des classes à Puteaux !

Se loger à Puteaux : de plus en plus difficile, de plus en plus cher

33971506_f72c9bd201Tout le monde le constate, trouver à se loger devient de plus en plus difficile, particulièrement à Puteaux. Nous traversons une grave crise, à laquelle nos élus ne répondent pas : cela fait plusieurs années que je dénonce la politique de la majorité municipale dans ce domaine. La mairie de Puteaux n'accorde plus des permis que pour la construction de résidences de grand standing. Conséquence, la part du logement social ne cesse de reculer dans notre commune. Elle représentait encore 1/3 des logements dans les années 90. Nous n'en sommes plus aujourd'hui qu'à 1/4. Et demain, ce ne sera plus que 1/5e ? Le père de Joëlle Ceccaldi-Raynaud, lorsqu'il était encore maire, avait admis lors d'une réunion sur l'aménagement urbain que c'était en effet l'objectif de l'actuelle majorité municipale : descendre au plancher minimum légal de 20% de logements sociaux, pas plus. Sa fille, qui lui a succédé à la tête de la mairie, va même jusqu'à écrire aux nouveaux propriétaires pour leur garantir que Puteaux ne construira pas de HLM dans leur quartier ! Ce faisant, la députée UMP assume ouvertement l'apartheid social engagé par son père.

Pourtant les besoins sont là. La situation des locataires du 12 rue Arago n'est pas isolée. L'opposition putéolienne fait de la lutte contre l'habitat insalubre sa priorité. Les socialistes étendent ce combat pour une relance du logement social à l'ensemble du département des Hauts-de-Seine.

PUTEAUX : 25E VILLE LA PLUS CHERE DE FRANCE POUR LES LOYERS

Un jeune, un employé ou un retraité peuvent-ils encore louer un logement à Puteaux ? L'Internaute.com, magazine en ligne, publie la liste des villes les plus chères de France en matière de loyers. La palme revient à nos voisins de Neuilly, avec un loyer moyen de 24 euros par mètre carré et par mois. Puteaux arrive en 25e position avec un score de 17,4 euros par mètre carré et par mois. Paris affiche 23 euros par mètre carré et par mois.

Mais, rappelle EGS75, un putéolien internaute, "ces chiffres sont des données moyennes: à titre d'exemple, mon 34 mètres carrés putéolien (avec cave et box pour la voiture) me coûte 738 euros par mois, soit 24,6 euros par mètre carré et par mois".

ACHETER A PUTEAUX : PARFOIS PLUS DE 5.000 EUROS LE M2

Pour qui veut devenir propriétaire, la situation n'est pas meilleure. Les prix de l'immobilier ont augmenté en 1 an de 17,1% à Puteaux, notait le magazine Challenges, en avril dernier.

Selon l'Argus 2005 du logement, publié cette semaine dans le Nouvel Obs Paris, le prix moyen du m2 est à Puteaux de 3.255 euros, contre 5.512 euros à Neuilly, 3.342 euros à Courbevoie, 3.584 euros à Suresnes et 2.622 euros à Nanterre.

Sur le Forum Putéolien, plusieurs personnes qui souhaitent devenir propriétaire à Puteaux discutent. On y lit que récemment, un 2 pièces de 44 m2 a été acheté 5.340€/m2 ! Sur la partie petites annonces du Forum, on voit qu'une annonce pour la vente d'un logement a été consultée une centaine de fois, ce qui en fait l'une des PA les plus lues du moment... simple petit exemple de la tension qui existe sur ce marché.

La situation n'est pas tenable. Une juste politique du logement devait avoir pour objectif de permettre à chaque famille, selon ses moyens financiers, d'obtenir un logement de qualité. Mais y a-t-il la volonté pour cela ? A Puteaux, clairement non.

EN LIRE PLUS DANS MA RUBRIQUE LOGEMENT

(photo : CG sur flickr)

Commentaires