On parle de MonPuteaux : Club-Internet ouvre son Blog
Une partie des fidèles de la mosquée de Puteaux manifeste devant la mairie

Fin d'une époque au PS de Puteaux : le secrétaire de section Gérard Brisset annonce son retrait

Gbrisset05La nouvelle est présentée comme une "petite révolution" par la conseillère socialiste Nadine Jeanne : jeudi soir, devant les militants socialistes de Puteaux, Gérard Brisset a annoncé qu'il quitttera son poste de secrétaire de section dans 2 mois, à l'issue de la campagne pour le réferendum européen
Ce poste de secrétaire, Gérard Brisset l'occupait depuis 26 ans !!! Autant dire qu'à l'échelle de notre ville, il s'agit d'un véritable événement. Cet événement marque le renouvellement engagé depuis quelques années au sein de la gauche putéolienne, avec l'arrivée d'une nouvelle génération de militants et d'élus. Gérard Brisset a expliqué qu''il avait pris sa décision pour des raisons personnelles.

Une vie de militantisme

Professeur d'Histoire-Géographie en collège, Gérard Brisset occupe des responsabilités au sein de la fédération socialiste des Hauts-de-Seine depuis 1972. Il est tête de liste aux élections municipales en 1977 à St-Cloud contre Jean-Pierre Fourcade. En 1978, il devient secrétaire de la section de Neuilly et se présente la même année à la législative sur la circonscription de Puteaux-Neuilly contre Robert Hersant.
L'année suivante, en 1979, il traverse la Seine et s'installe définitivement à Puteaux. Il est désigné secrétaire de la section socialiste locale. Une fonction qu'il occupe sans discontinuer jusqu'à aujourd'hui.
En 1983, il est tête de liste à l'élection municipale contre Charles Ceccaldi-Raynaud. Il est président du groupe de l'opposition pendant toute la mandature, jusqu'en 1989. Entre 1987 et 1992, il est conseiller régional d'Ile-de-France.
En 1989, il ne se représente pas à l'élection municipale, conduite à gauche par Sydney Ghénassia. Gérard Brisset redevient conseiller en 1995 sur la liste de Sydney Ghénassia. Il est réélu en 2001, toujours sur une liste conduite par Sydney Ghénassia.

Commentaires