La tribune politique de "Puteaux infos" : quand l'opposition révèle les pratiques de la majorité
Que se passait-il à Puteaux en décembre 2003 ?

Le bras de fer Sarkozy/Ceccaldi ce matin sur RTL

"Nicolas Sarkozy: déçu, déçu, déçu par sa suppléante à l'Assemblée", annonçait ce matin la radio RTL :

"Le président de l'UMP avait annoncé vendredi dernier que Joëlle Ceccaldi-Raynaud allait démissionner pour lui céder son siège au Parlement. Mais l'actuelle député-maire a écrit à Jean-Louis Debré, président de l'Assemblé nationale, pour rétorquer qu'il n'en était rien. La maire de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, avait récupéré le siège de député de Nicolas Sarkozy nouvellement nommé -en juin 2002- au portefeuille de l'Intérieur du gouvernement. Mme Ceccaldi-Raynaud refuse maintenant de se retirer pour permettre qu'une élection législative partielle se tienne prochainement dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine. La principale raison: elle reproche à M. Sarkozy de ne pas avoir figuré sur la liste de l'UMP aux élections sénatoriales de septembre. Elle souhaite aussi conserver son immunité parlementaire. Mais c'est surtout une histoire de famille : Joëlle Ceccaldi-Raynaud est avant tout l'héritière politique de son père, l'ancien député puis sénateur des Hauts-de-Seine, Charles Ceccaldi-Raynaud"

A LIRE SUR LE SITE DE RTL

Commentaires