Histoire de Puteaux : la création mouvementée de la ligne de tramway T2
Histoire de Puteaux : en 1886, fondation du 1er club de tennis sur l'île de Puteaux

Revue de Presse : Le "Puteaux infos" de septembre 2004 est sorti, avec 23 photos des Ceccaldi-Raynaud

Le numéro 164 du journal municipal de Puteaux est arrivé dans nos boites aux lettres. Ce "Puteaux infos" de rentrée est particulièrement épais : 68 pages... beaucoup de photos... et de nombreuses perles que nous ne manquerons pas d'évoquer ensemble !
Comme d'habitude, la majorité municipale, qui utilise le magazine de la ville (financé avec nos impôts) pour assurer sa propagande, s'en est donnée à coeur joie.
Les Ceccaldi, grand-père et fille, sont 23 fois en photo (20 fois pour Joëlle et 3 fois pour Charles) : un petit score. On est loin en effet des 38 photos de Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans le numéro de juillet-août ! Y-a-t-il beaucoup d'autres communes en France où le culte de la famille régnante est aussi développé ??? (envoyez-moi vos témoignages, ça m'intéresse !!!!)

Page 10, un texte que vous trouverez certainement tout aussi délirant que moi (j'étais mort de rire en le lisant) nous apprend qu'avec "sa tente bleue" et "malgré la lourdeur de la tâche" (quelle tâche !!!???), notre députée-maire est présente "partout (...) où un événement l'appelle".
Elle est "en visite partout", insiste le rédacteur, y compris sur les chantiers "avec le casque réglementaire" (arf!).

Nous verrons un peu plus loin (page 42) que Joëlle Ceccaldi-Raynaud était aussi en Chine cet été. Elle nous raconte même son voyage (page 45) : on apprend grace à notre mairesse que la Chine est un pays "gigantesque" avec beaucoup de "gratte-ciel", que les Chinois -qui ont "inventé la boussole et la poudre à canon"- vont au McDo et ont des téléphones portables... Cela valait vraiment le coup de lui payer le déplacement ! :o))

Page 46, sous le titre "Puteaux en plage : 44.803 visiteurs" (Pourquoi pas 1 million d'euros, c.a.d. le coût de cette opération ?), la majorité UMP en profite pour attaquer les socialistes qui ne demandaient certainement pas tant de publicité (ils sont attaqués à longueur de pages).
INTRIGANT dans ce texte un passage a été gommé après impression... OU COMMENT LA MAJORITE MUNICIPALE DE PUTEAUX CENSURE SES PROPRES DÉLIRES TEXTUELS ! Je lance un concours : quel mot a été effacé ? Il est écrit que les socialistes réclamaient des sponsors (proposition effectivement faite par Nadine Jeanne à l'image de se qui se fait partout ailleurs)... "ce qui suppose une conception ...... de la commande publique" ...

Ahhh ce qu'on s'amuse à Puteaux... Finalement, ils nous manqueront quand ils ne seront plus là...

A suivre...

Commentaires