ENQUETE : à Puteaux, le conseil municipal n'est annoncé que 5 jours à l'avance ! Qu'en est-il dans les autres communes des Hauts-de-Seine ?
La députée-maire UMP de Puteaux Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne considère plus comme un injure d'être comparée à Jean Tibéri

Revue de Presse : "La guerre des sites Internet à Puteaux" (Le Parisien)

Le Parisien, dans son édition des Hauts-de-Seine, publie ce matin un article sur ce qu'il appelle "La guerre des sites Internet à Puteaux" !
"Ce soir, écrit le journal, Joëlle Ceccaldi, la députée-maire UMP de la ville, demandera au conseil municipal l'autorisation de poursuivre en justice les sites monputeaux.com et forumputeolien.com (sans oublier... « le Parisien ») pour diffamation. Elle reproche à Christophe Grébert, l'un des auteurs des sites en question, d'avoir comparé les Ceccaldi aux Tiberi" (sic).

Ainsi donc voilà pourquoi la maire veut porter plainte contre moi, dans une double tentative -faire fermer mon site et faire taire toute critique citoyenne à Puteaux- : je l'aurai comparé à Jean Tibéri ! Mon dieu quelle horreur ! Rappelons tout de même au passage que les 2 sont du même parti ! Il est donc assez comique de voir Joëlle Ceccaldi, député-maire UMP suppléante à l'assemblée de Nicolas Sarkozy, se sentir diffamée parce que son nom est associé à celui de l'ancien maire UMP de Paris ! Je me ferai un plaisir de faire parvenir une copie de cette plainte, quand je l'aurai, à Jean Tibéri et à la fédération parisienne de l'UMP. Ils devraient être contents...

Pour le reste, je ne considère pas qu'il y a "une guerre des sites" à Puteaux. C'est une action militante pour plus de démocratie. Notre ville en a besoin... il suffit de lire chaque jour mon blog. Je n'invente rien. Et d'ailleurs, cette plainte de Joëlle Ceccaldi-Raynaud prouve qu'elle et son père Charles, avocat de formation, ne trouvent rien à me reprocher !

LIRE LE PARISIEN

Commentaires