Revue de Presse : Joëlle Ceccaldi-Raynaud dans le Canard Enchaîné
Nouveau site : "Libérons l'île de Puteaux !!!!"

"Puteaux plage" : 1 million d'euros... Et ailleurs ???

Cet été, et comme de nombreuses autres communes, Puteaux a aussi sa plage éphémère...
Je vous en avais parlé au mois de juin pour comparer cette opération avec une autre manifestation voisine : "La mer à Suresnes". J'avais alors souligné le fossé entre le coût de la plage putéolienne (1 million d'euros) et celui de la mer suresnoise (quelques dizaines de milliers d'euros)...
Dans un autre POST publié au moment de l'ouverture de la plage, je m'interrogeais à nouveau sur le gouffre financier de cette manifestation qui ne va profiter qu'à quelques milliers de personnes.

Depuis plusieurs articles sont parus dans la Presse. Dans Libération : "Quand la plage prend ses quartiers d'été en ville"... Dans Le Parisien : "Tout ce qu'il faut savoir sur Paris Plage"... Mais surtout dans LE MONDE : "Comme Paris, une vintaine de villes séduites par les plages intra muros".

Grâce au journal Le Monde, on apprend combien ont coûté toutes ces plages :

- Saint-Quentin (Aisne) : l'opération dure cinq semaines et coûte 61 000 euros. En 2003, 420.000 personnes ont fréquenté cet espace.
- Tourcoing (Nord) : 100.000 personnes sont attendues. La ville partage le coût de 70.000 euros avec différents partenaires.
- Toulouse : 600.000 euros. Le site fait 2,6 hectares.
- Bègles (Gironde) : tous les Girondins peuvent venir gratuitement se baigner et bronzer. Le budget, qui s'élève à 450.000 euros, est financé par la ville, les fonds européens, le Conseil régional et l'Etat.
- Montreuil-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) : la mini-plage de 200 m2 a coûté 15.000 euros, financés par l'Etat.

Entre 15.000 euros pour Montreuil et 600.000 euros pour Toulouse.... on reste bien loin du million d'euros dépensés à Puteaux, rien que pour le prestataire extérieur... donc sans compter les frais annexes !

Question : pourquoi une telle différence de coût ? Les contribuables putéoliens ont le droit de savoir...

Commentaires