Wifi-Puteaux Flux

Filtrage du Wifi de Puteaux : le coup de la panne. Démonstration du mensonge de la mairie

La mairie UMP de Puteaux a installé un filtre sur son réseau wifi public pour bloquer la consultation du blog MonPuteaux.com. Nous avons publié dimanche 20 octobre 2013 une vidéo qui montre cette censure. Lundi 21 octobre, interrogé par des journalistes, le cabinet du maire de Puteaux a nié, expliquant qu'une coupure électrique provoquée par un orage survenu vendredi 18 octobre était la cause de ce blocage intempestif ! Cette raison est techniquement impossible. Par ailleurs, ce filtrage est antérieur au 18 octobre. Démonstration :

Le vendredi 11 octobre, nous avons réalisé le même test qu'à la médiathèque, mais cette fois-ci sur la borne wifi du conservatoire de Puteaux. Les captures ci-dessous montrent le même filtrage. Ces captures sont géolocalisées : nous sommes bien au conservatoire. La consultation de MonPuteaux est bien bloquée de la même manière, orage ou pas :

Capture-d-ecran-2013-10-21-a-16.29.59


Ni une "coupure d’électricité", ni l’appareil utilisé, ni la borne wifi où la personne se connecte n’ont d’impact sur ce filtage. Il faut remonter au coeur du réseau : les serveurs. La ville de Puteaux utilise des serveurs Sophos qui permettent de “contrôler votre trafic web” (sic). A partir de ces serveurs, la mairie peut bloquer un site en un simple clic.
Sur la capture ci-dessous (encadré 1), on voit où le nom de domaine de monputeaux.com a été explicitement indiqué pour le filtrer. D’après les captures d’écran disponibles sur le site de Sophos, il est possible de bloquer un ensemble de sites d’après sa catégorie, mais la catégorie “Blog” n'existe pas (encadré 2). Le blocage des "blogs" sur le réseau wifi public de Puteaux ne concerne en réalité que MonPuteaux.com !
Capture-d-ecran-2013-10-21-a-22.46.32

Monputeaux.com est bloqué sur le réseau wifi public de la commune, car la mairie a explicitement demandé à Sophos de réaliser ce filtrage. La coupure d’électricité n'a rien à voir. Et même s'il y avait eu coupure, les serveurs gardent les données de filtrage après un redémarrage telle qu’une panne d’électricité, mais n'en rajoutent pas ! L'explication de la mairie est donc un gros mensonge.

Photos et enregistrement des données : Igor


VIDÉO : La ville de Puteaux censure MonPuteaux sur son réseau wifi public (mis à jour lundi 21h)



La ville de Puteaux met à disposition de tous un réseau wifi accessible depuis différents bâtiments et espaces publics de la commune, par exemple à la médiathèque où cette vidéo a été réalisée.
Via ce réseau "Puteaux Wifi", nous nous connectons sans problème à plusieurs blogs, notamment un blog de militants UMP parisiens... Mais lorsque nous essayons de consulter le blog MonPuteaux.com, l'accès est bloqué "pour violation des politiques de sécurité" (sic).

"Les blogs sont bloqués", peut-on encore lire sur l'écran. Or, nous avons vu qu'on pouvait très bien accéder à des blogs. Seul le site de Christophe Grébert, opposant au maire UMP de la ville, conseiller municipal et candidat à la prochaine élection municipale, est censuré sur le réseau wifi public de Puteaux !

Ce réseau wifi financé par la ville de Puteaux, donc avec de l'argent public, est filtré par un logiciel "Sophos Web Protection" qui promet un "Filtrage Web personnalisable". Ici, le filtrage est clairement politique.

Un nouveau cas à Puteaux de censure et d'atteinte à la liberté d'expression. C'est une habitude de la part du maire UMP Joëlle Ceccaldi-Raynaud. C'est elle qui avait fait racheter tous les exemplaires du Canard Enchaîné. Le journal révélait qu'elle possédait un compte au Luxembourg sur lequel la justice a retrouvé 4 millions d'euros. Une instruction est en cours au tribunal de Nanterre. Le maire de Puteaux y est régulièrement convoqué en tant que "témoin assisté".

Censure-wifi

Ils en parlent :

- Numerama,
- Rue89,
- LeFigaro.fr,
- ...

POUR CONTOURNER LA CENSURE DE LA MAIRIE DE PUTEAUX, PLUSIEURS INTERNAUTES RÉPLIQUENT LE CONTENU DE MONPUTEAUX SUR LEUR SITE. EXEMPLES :
http://sebsauvage.net/streisand.me/monputeaux/

http://anadrark.com/autoblog/98a0390cda3cb74a41d5170fd059b805d397f12e/

 

MISE À JOUR LUNDI 21 OCTOBRE 13H30 : LA MAIRIE DE PUTEAUX EN FLAGRANT DÉLIT DE MENSONGE

Répondant au site PCinpact, la mairie de Puteaux "nie toute censure" évoquant "un problème sur (ses) serveurs (..) suite à une coupure d’électricité vendredi dernier" provoqué par un orage ! Cette explication n'a pas de sens techniquement : pourquoi seul mon site serait inaccessible ET filtré comme indésirable par le système de filtrage Sophos ?

Sur la vidéo, on voit que dans la même minute, je me connecte :
- sur le blog de Maître Eolas : Ok
- sur un blog UMP : Ok
- sur mon blog Monputeaux.com : REFUS.

C'est une coupure de courant très sélective, dites moi !!!!!! :))

Par ailleurs, nous avons fait des essais et des captures à partir d'autres bornes d'accès wifi la semaine dernière et la semaine d'avant, c'est à dire avant cette fameuse "coupure d'électricité" de vendredi... et mon site était censuré de la même manière ! La mairie de Puteaux est donc en train de mentir grossièrement.

Les internautes sur le site de PCinpact ne s'y trompent pas et ridiculisent la mairie et son explication.

 

MISE A JOUR LUNDI 21 OCTOBRE 21H : LA MAIRIE DONNE UNE AUTRE EXPLICATION !

Interrogée par le site pro.clubic.com, la mairie de Puteaux donne une autre explication ! Il ne s'agit plus d'un orage qui a fait tomber le serveur, mais d' « une série de dysfonctionnements sur le réseau WiFi public, notamment dans la médiathèque ».

"Notamment", parce qu'entretemps j'avais mis en ligne une capture d'écran montrant la même censure réalisée depuis le conservatoire de Puteaux (photo ci-dessous).

Sophos, l'éditeur de solutions de sécurité qui travaille avec la mairie de Puteaux pour gérer son réseau WiFi, est également interrogé : « Nous permettons également le filtrage (..) selon des URLs définies par nos clients. Nous n'exerçons aucun contrôle sur les politiques mises en place par (eux) ».

Essai réalisé depuis la borne du conservatoire de Puteaux, le 11 octobre 2013 :

IMG_6360