Voirie Flux

Gaspillage estival à Puteaux : les rues faites l'an dernier sont refaites

28147090013_0342edfe92_z

Pour le plus grand intérêt des entreprises de bâtiment et de travaux publics liées à la mairie de Puteaux, les rues qui ont été refaites l'an dernier sont de nouveau en travaux cet été. Car, dans notre commune, on gaspille des millions d'euros chaque année à refaire ce qui a déjà été fait. 2 exemples : rue Saulnier et rue Godefroy.

"Suite à la mauvaise fabrication et application des enrobés", les stationnements de la rue Godefroy sont refaits cette semaine. Ces travaux sont "à la charge" de l'entreprise, affirme la maire. Mais cela reste à vérifier. Car malgré mes demandes répétées, la mairie refuse de me communiquer les factures des travaux.

28147089403_dd4f47c485_z

28542026110_26d975ce00_zLa rue Saulnier, qui a été piétonnisée et donc entièrement refaite il y a seulement 10 mois, était à nouveau en chantier : un dos d'âne, des potelets et de nouvelles bornes ont été installées. Cette rue avait déjà été plusieurs fois réaménagée cette année : des grands bacs, puis des petits bacs y ont notamment été installés.

Mais tout cela n'a rien à voir avec le fait que la fille du maire y a acheté un immeuble pour 1 million d'euros.

Même chose rue Henri Martin et rue Mars et Roty : la ville a cassé les bornes posées l'an dernier dernier pour en mettre d'autres.... (voir photos ci-dessous)

Partout dans la ville, dans votre quartier, vous remarquerez le même manège : à Puteaux, on fait, on casse, on refait et on recasse... Est-ce par manque de compétence ou de contrôle de la mairie ? Est-ce le résultat de magouilles et de corruption ? Les entreprises font-elles ce qu'elles veulent ? Quelle que soit la cause, le résultat est là : ces millions d'euros dépensés pour rien se répercutent sur nos impôts.
Christophe Grébert

28794826676_d5e545d90b_z

28632383720_438f6a2120_z

28885972796_01c085362d_z

(photos : Flickr)


Le fabriquant de panneaux, de bornes, de barrières et de plots fait fortune à Puteaux

26723821686_342ec8d9ca_kDans la série "les aménagements moches dans nos villes", voici l'entrée, nouvellement piétonnisée, de la rue Mars et Roty, près du Théâtre de Puteaux.

On se demande si tout cela était assez pour avertir et empêcher les voitures de passer ???? :)

Ce n'est pas la peine de créer des espaces piétonniers, si c'est pour les enlaidir avec 3 panneaux, une borne, une barrière et 4 plots tous les 50m. Pensons mieux les aménagements. En plus nous ferons d'énormes économies !

Et tant pis pour le fabricant de plots, de barrières et de panneaux, qui doit faire fortune grâce à Puteaux.

(photo : Flickr)


Piétonnisation du vieux Puteaux : et si à l'avenir, on consultait préalablement les habitants ?

IMG_0690En septembre dernier, la mairie de Puteaux annonce la piétonnisation de plusieurs rues du vieux Puteaux. Les travaux sont réalisés extrêmement rapidement : le chantier commence en octobre et se termine en novembre. A aucun moment, les riverains n'ont été consultés sur ces travaux qui modifient pourtant le plan de circulation de tout un quartier. Lors du conseil municipal de mercredi, le groupe Le Rassemblement présentera un voeu pour qu'à l'avenir les aménagements de ce type se fassent après consultations des riverains.

Le texte suivant sera soumis aux votes des 43 élus du conseil municipal : 

"Nous, élus de Puteaux, consulterons préalablement et systématiquement les riverains lorsqu’un projet d’aménagement urbain ou de voirie est envisagé, par exemple la piétonnisation d’une rue ou la modification d’un plan de circulation. Nous prendrons en compte les avis des habitants avant de mener à bien ces aménagements".

Nous verrons si la majorité ceccaldiste approuve ou vote contre cette règle simple de démocratie locale.


Rue Saulnier : après les grands bacs... les petits bacs

IMG_5107

Dans le vieux Puteaux, le réaménagement de la rue Saulnier se poursuit. Jour après jour, les habitants découvrent de nouveaux travaux. Ainsi cette semaine, les grands bacs qui avaient été installés le mois dernier ont été remplacés par... des petits bacs.

En effet, une fois les grands bacs installés, les services municipaux se sont aperçus qu'ils mordaient trop sur la chaussée et empêchaient le passage des camions de secours (pompiers, Edf-Gdf, police, etc) ! On aurait pu s'en apercevoir avant de les remplir de terre. Il a fallu les retirer. Et de plus petits bacs ont été achetés et à leur tour installés le long de la rue. Tout cela montre à quel point ce réaménagement a été décidé dans la précipitation et que sa réalisation est toute autant improvisée.

Répondre aux coups de tête du maire coûte cher au budget de la ville !

Je suis d'ailleurs certain que ce n'est pas terminé. Cela ne m'étonnerait pas que cette nouvelle chaussée soit détruite d'ici quelques semaines et refaite autrement, pour le bon plaisir de Ceccaldi. A suivre...

MON DOSSIER RUE SAULNIER SUR DRIVE