Velo Flux

La ville de Puteaux fait la chasse aux vélos stationnés dans la rue

IMG_9635Le lendemain de la présentation du plan gouvernemental en faveur du vélo et la veille de la journée sans voiture à Paris, la municipalité de Puteaux a eu la riche idée de lancer une campagne pour interdire l'accrochage des vélos dans les rues.

Samedi, la police municipale a posé sur chaque vélo accroché à du mobilier urbain un autocollant indiquant que ce cycle était "déclaré épave" et qu'il pouvait donc être "enlevé" et "mis en décharge", "conformément à l'arrêté municipal visé" dont cet autocollant n'indique cependant aucune référence.

Plutôt que de mobiliser sa police municipale pour menacer les cyclistes de leur prendre leur vélo, la municipalité ferait mieux, comme nous le demandons depuis des années, de créer des places de stationnement sécurisées.


Puteaux va dépenser 12 millions d'euros pour une passerelle interdite aux cyclistes

Passerelle-lumiere

Lors du conseil municipal de Puteaux du 21 juin, le maire a annoncé une dépense de 700.000 euros pour illuminer la future passerelle de l'île. Au total, la ville va dépenser 12 millions d'euros pour ce nouvel équipement. Je suis intervenu en séance du conseil pour suggérer qu'une partie de l'argent de "'mise en lumière" soit plutôt employée pour rendre accessible cette passerelle aux vélos. Joëlle Ceccaldi a alors confirmé que les cyclistes n'auraient pas le droit de rouler sur la passerelle et qu'elle refuserait de modifier son projet.

Voici le texte de mon intervention en séance : 

"Vous faites dépenser à la ville 700.000 euros pour la “mise en lumière” de la future passerelle piétonne de l’île. 
Nous préférerions que cet argent soit utilisé autrement : pour permettre l’accès de cette passerelle aux cyclistes. En effet, selon le projet actuel, non seulement l’accès à la passerelle depuis les quais de Puteaux sera très difficile aux vélos, mais en plus les cyclistes ne pourront rouler dessus : ils seront obligés de descendre de leur vélo et de traverser la passerelle à pied en poussant leurs 2 roues. 
Notre ville doit faciliter la circulation à vélo. Cette passerelle ­ qui représente un investissement de 12 millions d’euros ­ doit évidemment être au niveau de l’évolution des déplacements en ville. 
Etes-­vous favorable à une modification de votre projet pour s’adapter à l’usage de plus en plus grand du vélo ? Acceptez­-vous de consacrer un peu moins d’argent au décorum et plus à l’amélioration de l’accès de la passerelle, notamment pour permettre aux cyclistes d’y circuler sans poser le pied au sol ?"


Puteaux Futur : nous obtenons la fin des pinces roues pour le stationnement des vélos

Avant-apresAu mois de mars, nous avons fait une intervention au conseil municipal pour que Puteaux soit accueillant pour les vélos. Nous réclamions notamment des systèmes de stationnement adaptés et la fin des pinces-roues posés dans toute la ville par la municipalité. Nous avons obtenu gain de cause: ce système est en train d'être remplacé par des arceaux, comme ici sur l'île de Puteaux devant le palais des sports.

Il a suffit, en mai, que nous diffusion des photos de ces pinces-roues sur twitter (ci-dessous), pour que la mairie fasse des travaux dès la semaine suivante et remplace les pinces-roues par des arceaux.

AVANT-APRÈS DEVANT LA PISCINE DE L'ÎLE : 

Ap2


Pour améliorer notre cadre de vie, continuez à nous suivre et à nous soutenir sur www.puteauxfutur.com
Christophe Grébert & Bouchra Sirsalane


Passerelle de Puteaux : un accès peu pratique et une rampe inaccessible

Passerelle

La ville de Puteaux va réaliser une passerelle piétonne pour rejoindre l'ile depuis le centre ville. Mais l'emplacement choisi pour construire cette passerelle est peu pratique. Je vous montre le parcours ...

C'est un cheminement plutôt compliqué, dans des rues de service des tours de bureau du front de Seine. Par ailleurs, faute de dégagement, la passerelle ne sera accessible côté ville que par un ascenseur... Une rampe existera mais côté quai de Seine. Il faudra donc traverser la 2x3 voies pour la rejoindre. Vraiment pas pratique...

IMG_7857
Alors que l'emplacement que nous proposions, dans le prolongement de la rue Godefroy, aurait permis de réaliser une rampe directement depuis cette rue pour rejoindre directement l'ile sans descendre de son vélo... et pour les piétons sans prendre d'ascenseur...