Urbanisme Flux

Puteaux : Un escalator placé sous (vidéo) surveillance rapprochée

6a00d8341c339153ef01b7c89f0992970b-800wiLors du conseil municipal de Puteaux du vendredi 14 octobre, j'ai relayé une question d'un habitant selon lequel l'escalier mécanique situé rue Monge fait un bruit important "jour et nuit".

Cela "résonne jusque dans les maisons et appartements. Cet été, c’était l’enfer avec les fenêtres ouvertes et même fermées", assure ce riverain.
Dans sa réponse, la maire a réfuté tout problème de bruit. Joëlle Ceccaldi a ensuite expliqué qu'une personne provoquait intentionnellement l'arrêt de l'escalator "peut-être pour ne plus avoir de bruit" (sic) et qu'une caméra de vidéosurveillance allait être installée pour la démasquer !

Ne marche-t-on pas un peu sur la tête ? Au lieu de dépenser beaucoup d'argent pour pointer specialement une caméra de vidésurveillance vers cet escalator, ne pourrait-on pas plutôt voir ce qui cloche avec cet escalier mécanique et faire en sorte qu'il fasse moins de bruit et ne dérange plus le voisinage ?
Christophe Grébert 

LES AUTRES QUESTIONS POSÉES AU MAIRE ET SES RÉPONSES LORS DE LA SÉANCE DU 14 OCTOBRE :


Un nouveau quartier bientôt en chantier rue Voltaire à Puteaux : le quartier des arts

Photo-quartier

Un nouveau quartier va prochainement surgir de terre dans le bas de Puteaux, entre les rues Voltaire et Gerhard Prolongée : le "Quartier des Arts" s'étendra sur 2,5 hectares de terrain anciennement occupés par l'entreprise ELIS.

La blanchisserie a déménagé dans une nouvelle usine à Nanterre. Il s'agissait du dernier grand site industriel encore présent dans notre commune. Avec ce départ, une page de l'histoire de Puteaux s'est définitivement tournée.

L'architecture du quartier s'inspire d'ailleurs assez agréablement de ce style industriel.

Photo-ville-01Pour vendre ses logements aux investisseurs, le promoteur a fait réaliser un site, ainsi qu'un véritable petite magazine.

Environ 500 logements seront construits. Mais aucun ne sera social. Ce qui fait que l'opposition municipale s'est abstenue sur ce projet immobilier lors du dernier conseil. Il nous semble en effet normal que dans chaque quartier de notre commune un pourcentage suffisant de logements sociaux soit inclu.

Il y aura aussi près de 900 m2 de commerces autour d'une place qui sera séparée de la rue Voltaire par des grilles.

CvzHzOsWgAEpNjO

L'ancienne usine Elis, rue Voltaire :

28365758913_0ff9eea1ac_z

La ville réalisera dans ce quartier un nouveau groupe scolaire (maternelle et école primaire) d'une dizaine de classes. L'"Ecole Voltaire" représente un investissement de 10 millions d'euros.

A la lisière du nouveau quartier, au 35 rue Voltaire, un EHPAD (établissement d'hébergement pour personnes âgées) a également été construit par un opérateur privé. Mais plus d'un an après l'achèvement des travaux, il n'est toujours pas ouvert malgré les promesses faites par la mairie :

26855093685_e1e816e1d0_z

10 maisons individuelles avec jardins seront réalisées par Bouygues Immobilier : 

Logement-neuf-puteaux-57f363546dbdf

Prix

Lors d'une révision du Plan local d'urbanisme en 2014, l'opposition avait alerté sur les changements des règles d'urbanisme prises par la majorité pour ce quartier : 

"Sur le secteur UPM3, qui correspond au futur quartier qui sera réalisé sur les terrains de l'usine Elis, la majorité municipale supprime les emplacements réservés pour la création des nouvelles voiries. Ces voiries seront réalisées par l’opérateur choisi pour cette opération d’aménagement. Il s’agit d’un secteur à enjeux pour la ville. Pourquoi en perdre la maîtrise en confiant le tout à un opérateur privé qui rétrocédera des espaces publics à la ville ? La réponse est simple : cette manière de faire permet à la ville d’éviter toute phase de concertation avec la population. Encore une fois, un projet est développé dans l’opacité".

POUR SUIVRE LA RÉALISATION DE CE QUARTIER, J'OUVRE UNE NOUVELLE RUBRIQUE SUR MONPUTEAUX : QUARTIER DES ARTS


Un nouvel immeuble bientôt en chantier sur le boulevard Wallace à Puteaux

IMG_2513

Un imposant nouveau programme immobilier est lancé sur le boulevard Richard Wallace à Puteaux, entre les rues Jean Jaurès et Eichenberger.

Les anciens bâtiments - un concessionnaire automobile, ainsi qu'un immeuble d'habitations - viennent d'être démolis. Pas de logements sociaux dans ce programme, mais des appartements de luxe à 10.000 euros le m2. "L’architecture classique de Villa Julietta évoque les élégants immeubles haussmanniens", annonce le promoteur Franco Suisse dans sa publicité.

Dans notre programme municipal, nous avions envisagé de rénover l'habitat et de construire, à la place du concessionnaire auto, soit un espace public, soit le nouveau commissariat de Puteaux. L'idée n'a pas été retenue. Le principe d'un nouveau commissariat a même été repoussé par la majorité municipale. A la place, nous aurons donc un bâtiment à l'architecture Disneyland ... avec une rotonde, puisque les promoteurs, soucieux d'obtenir un permis de construire, savent que la maire les adore ! Cela leur permet aussi de construire 1 étage de plus.

Franco-suisse


Réunion sur le réaménagement du quartier de la Rose de Cherbourg à Puteaux le mercredi 5 octobre

7698745428_840b36fe76_z

L’EPADESA et Defacto organisent une réunion publique consacrée aux projets d'aménagement du quartier Rose de Cherbourg/Boieldieu, le mercredi 5 octobre à 19h30. 

Au programme :
- présentation par Defacto des travaux réalisés sur le quartier Boieldieu,
- présentation par l’EPADESA de l’avant-projet des espaces publics de la Rose de Cherbourg,
- et échanges avec la salle.

RDV à l'école maternelle Défense 2000
23 rue Louis Pouey

Ces réunions publiques apportent peu d'informations et l'échange avec la salle est très limité. Il manque chez les aménageurs de la Défense et les élus du secteur une culture démocratique et le respect de la participation citoyenne que quelques réunions publiques ne peuvent corriger. Mais disons que ces rendez-vous réguliers sont un peu mieux que rien du tout. Ils peuvent être un moyen de pression si assez de citoyens se mobilisent pour y participer.
Sur le réaménagement de la rose de Cherbourg, je me suis plusieurs fois exprimé ici. Je ne suis pas d'accord avec un projet qui n'a plus rien à voir avec les engagements pris au départ.
Christophe Grébert


Changement dangereux de circulation dans le vieux Puteaux. Mais pourquoi donc ?

IMG_2327

J'ai failli assister à un accident de circulation ce matin dans le vieux Puteaux : un face à face dangereux entre une moto qui accédait à la rue Voltaire depuis le boulevard Wallace et une voiture qui voulait en sortir. La circulation dans le quartier est en effet chamboulée cette semaine pour permettre la rénovation de la rue Bourgeoise. En regardant de plus près, on découvre que  le plan de circulation provisoire a été modifié au dernier moment, épargnant la rue Saulnier. Tiens, tiens... 

La rue Bourgeoise est refaite. La voie est donc barrée :

29226004613_2a729959ea_z

La logique aurait été que la rue Saulnier, parallèle à la rue Bourgeoise, soit ouverte provisoirement à la circulation dans 1 sens pour permettre aux automobilistes d'accéder à la rue Benoit Malon depuis la rue Voltaire.

C'est ce qui était d'ailleurs prévu par la municipalité, selon une lettre distribuée aux habitants le mois dernier :

Voltaire008

Voltaire009

Mais ce plan n'est pas celui qui a finalement été appliqué : c'est le sens de circulation de la rue Voltaire qui a été changé pour déporter le trafic par la rue du Four :

29225320974_025b538318_z

Ce plan est dangereux car beaucoup d'automobilistes ne le respectent pas. Il faut dire qu'il n'est pas logique, notamment pour les locataires de la résidence HLM de la vieille église qui ne peuvent plus accéder à leur parking en venant de Wallace par Voltaire. Par ailleurs, le trafic provisoire dans la rue du Four est très mal signalé aux piétons : j'ai aperçu une vieille dame très surprise de se retrouver nez à nez avec un automobiliste. Des accidents sont donc à craindre.

Mais la rue Saulnier reste fermée à la circulation... Pourquoi donc ??? Hein, pourquoi ???  Où comment la municipalité préfère préserver la tranquillité de certains riverains, plutôt que de penser à la sécurité de tous.


Gaspillage estival à Puteaux : les rues faites l'an dernier sont refaites

28147090013_0342edfe92_z

Pour le plus grand intérêt des entreprises de bâtiment et de travaux publics liées à la mairie de Puteaux, les rues qui ont été refaites l'an dernier sont de nouveau en travaux cet été. Car, dans notre commune, on gaspille des millions d'euros chaque année à refaire ce qui a déjà été fait. 2 exemples : rue Saulnier et rue Godefroy.

"Suite à la mauvaise fabrication et application des enrobés", les stationnements de la rue Godefroy sont refaits cette semaine. Ces travaux sont "à la charge" de l'entreprise, affirme la maire. Mais cela reste à vérifier. Car malgré mes demandes répétées, la mairie refuse de me communiquer les factures des travaux.

28147089403_dd4f47c485_z

28542026110_26d975ce00_zLa rue Saulnier, qui a été piétonnisée et donc entièrement refaite il y a seulement 10 mois, était à nouveau en chantier : un dos d'âne, des potelets et de nouvelles bornes ont été installées. Cette rue avait déjà été plusieurs fois réaménagée cette année : des grands bacs, puis des petits bacs y ont notamment été installés.

Mais tout cela n'a rien à voir avec le fait que la fille du maire y a acheté un immeuble pour 1 million d'euros.

Même chose rue Henri Martin et rue Mars et Roty : la ville a cassé les bornes posées l'an dernier dernier pour en mettre d'autres.... (voir photos ci-dessous)

Partout dans la ville, dans votre quartier, vous remarquerez le même manège : à Puteaux, on fait, on casse, on refait et on recasse... Est-ce par manque de compétence ou de contrôle de la mairie ? Est-ce le résultat de magouilles et de corruption ? Les entreprises font-elles ce qu'elles veulent ? Quelle que soit la cause, le résultat est là : ces millions d'euros dépensés pour rien se répercutent sur nos impôts.
Christophe Grébert

28794826676_d5e545d90b_z

28632383720_438f6a2120_z

28885972796_01c085362d_z

(photos : Flickr)