Urbanisme Flux

Réunion sur le réaménagement du quartier de la Rose de Cherbourg à Puteaux le mercredi 5 octobre

7698745428_840b36fe76_z

L’EPADESA et Defacto organisent une réunion publique consacrée aux projets d'aménagement du quartier Rose de Cherbourg/Boieldieu, le mercredi 5 octobre à 19h30. 

Au programme :
- présentation par Defacto des travaux réalisés sur le quartier Boieldieu,
- présentation par l’EPADESA de l’avant-projet des espaces publics de la Rose de Cherbourg,
- et échanges avec la salle.

RDV à l'école maternelle Défense 2000
23 rue Louis Pouey

Ces réunions publiques apportent peu d'informations et l'échange avec la salle est très limité. Il manque chez les aménageurs de la Défense et les élus du secteur une culture démocratique et le respect de la participation citoyenne que quelques réunions publiques ne peuvent corriger. Mais disons que ces rendez-vous réguliers sont un peu mieux que rien du tout. Ils peuvent être un moyen de pression si assez de citoyens se mobilisent pour y participer.
Sur le réaménagement de la rose de Cherbourg, je me suis plusieurs fois exprimé ici. Je ne suis pas d'accord avec un projet qui n'a plus rien à voir avec les engagements pris au départ.
Christophe Grébert


Changement dangereux de circulation dans le vieux Puteaux. Mais pourquoi donc ?

IMG_2327

J'ai failli assister à un accident de circulation ce matin dans le vieux Puteaux : un face à face dangereux entre une moto qui accédait à la rue Voltaire depuis le boulevard Wallace et une voiture qui voulait en sortir. La circulation dans le quartier est en effet chamboulée cette semaine pour permettre la rénovation de la rue Bourgeoise. En regardant de plus près, on découvre que  le plan de circulation provisoire a été modifié au dernier moment, épargnant la rue Saulnier. Tiens, tiens... 

La rue Bourgeoise est refaite. La voie est donc barrée :

29226004613_2a729959ea_z

La logique aurait été que la rue Saulnier, parallèle à la rue Bourgeoise, soit ouverte provisoirement à la circulation dans 1 sens pour permettre aux automobilistes d'accéder à la rue Benoit Malon depuis la rue Voltaire.

C'est ce qui était d'ailleurs prévu par la municipalité, selon une lettre distribuée aux habitants le mois dernier :

Voltaire008

Voltaire009

Mais ce plan n'est pas celui qui a finalement été appliqué : c'est le sens de circulation de la rue Voltaire qui a été changé pour déporter le trafic par la rue du Four :

29225320974_025b538318_z

Ce plan est dangereux car beaucoup d'automobilistes ne le respectent pas. Il faut dire qu'il n'est pas logique, notamment pour les locataires de la résidence HLM de la vieille église qui ne peuvent plus accéder à leur parking en venant de Wallace par Voltaire. Par ailleurs, le trafic provisoire dans la rue du Four est très mal signalé aux piétons : j'ai aperçu une vieille dame très surprise de se retrouver nez à nez avec un automobiliste. Des accidents sont donc à craindre.

Mais la rue Saulnier reste fermée à la circulation... Pourquoi donc ??? Hein, pourquoi ???  Où comment la municipalité préfère préserver la tranquillité de certains riverains, plutôt que de penser à la sécurité de tous.


Gaspillage estival à Puteaux : les rues faites l'an dernier sont refaites

28147090013_0342edfe92_z

Pour le plus grand intérêt des entreprises de bâtiment et de travaux publics liées à la mairie de Puteaux, les rues qui ont été refaites l'an dernier sont de nouveau en travaux cet été. Car, dans notre commune, on gaspille des millions d'euros chaque année à refaire ce qui a déjà été fait. 2 exemples : rue Saulnier et rue Godefroy.

"Suite à la mauvaise fabrication et application des enrobés", les stationnements de la rue Godefroy sont refaits cette semaine. Ces travaux sont "à la charge" de l'entreprise, affirme la maire. Mais cela reste à vérifier. Car malgré mes demandes répétées, la mairie refuse de me communiquer les factures des travaux.

28147089403_dd4f47c485_z

28542026110_26d975ce00_zLa rue Saulnier, qui a été piétonnisée et donc entièrement refaite il y a seulement 10 mois, était à nouveau en chantier : un dos d'âne, des potelets et de nouvelles bornes ont été installées. Cette rue avait déjà été plusieurs fois réaménagée cette année : des grands bacs, puis des petits bacs y ont notamment été installés.

Mais tout cela n'a rien à voir avec le fait que la fille du maire y a acheté un immeuble pour 1 million d'euros.

Même chose rue Henri Martin et rue Mars et Roty : la ville a cassé les bornes posées l'an dernier dernier pour en mettre d'autres.... (voir photos ci-dessous)

Partout dans la ville, dans votre quartier, vous remarquerez le même manège : à Puteaux, on fait, on casse, on refait et on recasse... Est-ce par manque de compétence ou de contrôle de la mairie ? Est-ce le résultat de magouilles et de corruption ? Les entreprises font-elles ce qu'elles veulent ? Quelle que soit la cause, le résultat est là : ces millions d'euros dépensés pour rien se répercutent sur nos impôts.
Christophe Grébert

28794826676_d5e545d90b_z

28632383720_438f6a2120_z

28885972796_01c085362d_z

(photos : Flickr)


Future passerelle de l'île de Puteaux : le site de la rue Godefroy a votre préférence

Passerrelle

L'association Citoyens en action à Puteaux publie les premiers résultats de sa consultation sur le projet de passerelle de l’île de Puteaux réalisée sur le terrain, via son formulaire en ligne, par e-mail et sur les réseaux sociaux. 123 avis ont déjà été recueillis en quelques jours. C'est l'option 1 - rue Godefroy qui arrive largement en tête, avec près de 60% de vos avis.

L'option 3, Tour France, arrive en 2e, avec 33% des avis. Et l'option 2, rue Abbé Guibert, présentée par la mairie, se classe 3e et dernière, avec seulement 7% des avis recueillis. Cette option est "incomprise par les habitants des autres quartiers de la ville dont les votes se sont plutôt portés sur les options offrant une connexion plus directe", note l'association citoyenne.

Pour Citoyens en action à Puteaux, cette consultation "permet de donner enfin la parole aux habitants".

L'association demande à la mairie de Puteaux de : 

mener une concertation publique afin de faire confirmer son projet par les habitants, ou à défaut, de revoir le choix d’implantation,
définir un plan de développement des circulations douces pour faciliter les accès à la future passerelle depuis les autres quartiers de la ville,
aménager des pistes cyclables sur le pont de Puteaux et sécuriser le carrefour entre le pont et la ville, afin de garantir le confort et la sécurité des habitants sur ce point sensible. 

La consultation se poursuit tout l’été. Si vous n’avez pas encore voté, il est encore temps de le faire : http://goo.gl/forms/FIBKafNxHqsDlz8I2


Kiki Fruits, c'est fini...

13532794_735894873179933_8418897980671434534_n"Kiki Fruits, c'est fini...", annonce l'association Citoyens en action à Puteaux sur sa page Facebook. Le populaire commerce de fruits & légumes de la rue Eichenberger a fermé et les locaux ont été détruits cette semaine. Un immeuble sera prochainement construit à la place.

Ainsi, Puteaux se transforme. Mais est-on vraiment obligé d'adopter, pour chaque nouveau bâtiment, ce pastiche d'haussmannien à la "village Disney" ?
C'est Puteaux. Ce pourrait être Marne-la-Vallée ou Le Plessis-Robinson.
Dommage pour l'âme de notre commune qui s'en va un peu plus avec cette "rénovation". 

Christophe Grébert

13511995_735894893179931_4802403976012266254_n


Le fabriquant de panneaux, de bornes, de barrières et de plots fait fortune à Puteaux

26723821686_342ec8d9ca_kDans la série "les aménagements moches dans nos villes", voici l'entrée, nouvellement piétonnisée, de la rue Mars et Roty, près du Théâtre de Puteaux.

On se demande si tout cela était assez pour avertir et empêcher les voitures de passer ???? :)

Ce n'est pas la peine de créer des espaces piétonniers, si c'est pour les enlaidir avec 3 panneaux, une borne, une barrière et 4 plots tous les 50m. Pensons mieux les aménagements. En plus nous ferons d'énormes économies !

Et tant pis pour le fabricant de plots, de barrières et de panneaux, qui doit faire fortune grâce à Puteaux.

(photo : Flickr)