Tribunes Flux

Réformes des rythmes scolaires à Puteaux : "Les enfants, après !"

Publié sur le site de Christophe Grébert :

4551251070_27368f547e_zVoici la tribune du groupe d'opposition PUTEAUX POUR VOUS qui sera publiée dans le magazine municipal Puteaux infos de novembre 2014 (la mairie nous oblige a communiquer notre texte 3 semaines avant, sous menace de non publication !) :

“Les enfants, après !”

Depuis 2 mois, les enfants de Puteaux arrêtent l’école le vendredi matin. L’objectif de la réforme était pourtant de mieux étaler des journées de classe plus courtes et moins fatigantes, sur une plage hebdomadaire plus longue. La municipalité a fait l’inverse !

La ville n’a pas offert d’activités périscolaires, mais un simple accueil les mercredis et vendredis après-midi : des cours et préaux transformés en “centre de loisirs” ont servi de garderie. A la hâte, du personnel non formé a été mobilisé : des ATSEM se sont occupés seuls d’enfants de maternelle ! L’absence de TAP était-elle vraiment ce que les parents ont réclamé dans les centaines de questionnaires retournés en mairie ?

Notre ville, pourtant riche à millions, fait payer le coût de cette réforme aux familles. Surveillez vos factures de cantine, étude, garderie et accueil de loisirs et alertez-nous :

Christophe Grébert grebert@gmail.com 06 10 14 88 20 modem-puteaux.net
Bouchra Sirsalane bouchrasirsalane@gmail.com puteauxpourvous.com 
Olivier Kalousdian verts92@free.fr puteaux.eelv.fr 

(photo : Ecole Pyramide, Puteaux, Flickr)


Tribune : une rentrée pleine de promesses à Puteaux

14653130765_716cf22e7a_zVoici la tribune du groupe d'opposition "Puteaux pour vous" qui sera publiée dans le numéro de septembre 2014 du magazine municipal "Puteaux infos" :

UNE RENTRÉE PLEINE DE PROMESSES

Lorsqu’un maire fait des promesses, il se doit de les tenir, y compris lorsqu’il reprend les idées d’autrui (par manque d’imagination pour l’avenir de sa commune).
Pendant la campagne municipale, la majorité a fait vœu de reprendre les idées des autres ! La piétonnisation de la rue Jean Jaurès est une proposition que nous avons défendue. Tout comme la création d’une passerelle piétonne pour relier l’île.
Selon le maire, cette passerelle sera financée par le département. Or, 6 mois après l’élection, Puteaux n’a déposé aucun projet au Conseil général 92 !
Notre ville est gérée par une majorité qui a décidé de jouer sur les promesses, tout en bénéficiant d’indemnités cumulées et conséquentes. Et comme si cela ne suffisait pas, le maire vient de nommer un 12e adjoint ! Trop de travail, sans doute...

Bouchra Sirsalane bouchrasirsalane@gmail.com puteauxpourvous.com
Olivier Kalousdian verts92@free.fr puteaux.eelv.fr
Christophe Grébert grebert@gmail.com 06 10 14 88 20 grebert.net

(photo : Flickr)

A LIRE EGALEMENT SUR LE SITE D'EELV PUTEAUX : Ici, tout n’est que luxe, calme…et renoncements.


Ce sont des citoyens informés et engagés qui font la démocratie #Puteaux

92Connection_CouvVoici la tribune de l'opposition qui sera publiée dans le numéro de Juillet-Août 2014 du journal municipal "Puteaux infos" :

En mars, sur 3 électeurs putéoliens, 1 a voté pour le maire, 1 a voté pour l’opposition et le 3e n’est pas allé voter.
C’est ce 3e électeur qui, par son abstentionnisme, a permis la réélection du maire sortant.
“Un homme qui ne se mêle pas de politique est un citoyen inutile”, a dit le grec Thucydide.
Disons plutôt que “sans citoyen, il n’y a pas de démocratie”. Ce sont des citoyens informés et engagés qui font la démocratie. A l’inverse, l’ignorance et le clientélisme tuent la démocratie.
Cet été, prenez le temps de lire “92 connection, les Hauts-de-Seine laboratoire de la corruption” (Editions du Nouveau Monde). Les auteurs - Noël Pons, ex-agent de la Direction des impôts, et Jean-Paul Philippe, ancien commandant du Service central de lutte contre la corruption - consacrent un chapitre à Puteaux et à la famille Ceccaldi.
Bonne lecture et bonnes vacances à tous !

Christophe Grébert
Bouchra Sirsalane
Olivier Kalousdian

Retrouvez toutes nos tribunes ici.


Tribune Puteaux pour vous de mai 2014 : hausse du budget = hausse des impôts

Puteaux-pour-vousVOICI LA TRIBUNE DU GROUPE PUTEAUX POUR VOUS PUBLIÉE DANS LE JOURNAL MUNICIPAL DE MAI 2014 :

Le principe vaut aussi pour Puteaux : hausse du budget = augmentation des impôts ! Le maintien des taux des taxes locales cache en réalité une progression des bases fiscales et une hausse de 5 % de la cotisation foncière des entreprises à l’échelle de Puteaux-Courbevoie. Il faut bien financer les indemnités des 14 (sic!) vice-présidents de l’intercommunalité, dont le maire et son fils.

Comme nous sommes maintenant au conseil communautaire (C. Grébert & B. Sirsalane), nous vous alerterons sur ces nouvelles dépenses cachées.

Nous siégeons également au CCAS (O. Kalousdian), ce qui nous permettra de vous prévenir des inégalités dans l’accès aux aides sociales.

Vous informer, pour vous permettre de juger, et vous proposer une alternative pour l’avenir, voilà notre mission !

Christophe Grébert
Bouchra Sirsalane
Olivier Kalousdian


Le maire UMP de Puteaux a peur de perdre : il cherche déjà à me faire invalider !

Publié sur le site de Christophe Grébert :

J'ai envoyé ce jour le mail suivant au maire de Puteaux :

Bonjour,
Malgré mes indications précises et répétées ces derniers mois, et à nouveau dans le numéro en juillet du magazine municipal "Puteaux infos", vous avez publié dans la page tribune de l'opposition un texte qui ne correspond pas à celui que je vous ai fait parvenir.
Vous avez ajouté - de votre propre chef - mon nom, mon mail perso, mon téléphone et l'adresse de mon site.
Si votre intention est de contester sur cette base mon compte de campagne à l'élection municipale, sachez que j'ai transmis à mon avocat les copies de mes mails envoyés sur l'adresse tribunecm@puteaux-mairie.fr qui précisent bien à chaque fois le "---- début -----" et la "------ fin ------" de mes textes.
Je transmettrai le cas échéant ces mails et ce présent message à la commission des comptes de campagne pour l'informer de votre manipulation.
Salutations,
Christophe Grébert

VOICI MON TEXTE ENVOYÉ PAR MAIL A LA MAIRIE POUR PUBLICATION DANS LE "PUTEAUX INFOS" DE JUILLET :

MATRIBUNE
ET VOICI LE TEXTE FINALEMENT PUBLIÉ DANS LE MAGAZINE "PUTEAUX INFOS" DE JUILLET :

Leurtexte

L'adresse de mon site et mon téléphone ont été rajoutés, ce qui pourrait me causer une invalidation. J'ai alerté mon avocat de ces nouveaux faits. Le maire UMP de Puteaux a tellement peur de perdre en mars 2014, que pour garder le pouvoir, il sera prêt à tout. Cette manipulation en est la grotesque illustration.
Christophe Grébert

Note : j'alerte le préfet des Hauts-de-Seine.


Une bonne année 2013 pour Puteaux ! (Christophe Grébert)

6a00d8341c339153ef0162fe622e30970d-150wiPutéolien depuis plus de 20 ans, je suis engagé dans la vie politique locale depuis 2002. Au cours de ces 2 décennies, Puteaux s’est transformé : les vieux immeubles ont cédé la place à des bâtiments au style haussmannien et à de petites maisons de ville. Une nouvelle population est arrivée. De nouveaux équipements publics (des "palais", des écoles et des crèches) ont été bâtis. Notre ville, aux origines populaires chantées par Yves Montand dans "Luna Park", s'est embellie et est devenue plus attractive.

Cette transformation n'est pas le fruit d'un projet politique. Elle est le résultat de circonstances extérieures : en 20 ans, grâce à la manne de La Défense, notre municipalité a perçu (et dépensé) plus de 4 milliards d'euros d'impôts ! De toute son histoire, Puteaux n'a jamais été aussi riche.

Cela a des aspects très positifs : nous profitons de nombreux services, gratuitement ou à des tarifs avantageux. Les jeunes et les seniors sont particulièrement gâtés : cadeaux, voyages et activités de toutes sortes… Nos fêtes et nos illuminations concurrencent les plus grandes villes !

Affirmons-le : nous avons de la chance d'habiter Puteaux. Et nous sommes fiers de notre ville ; un peu plus encore depuis la sortie du film "Tout ce qui brille", qui montre pourtant l'image d'une commune de banlieue aux cités proprettes, mais que les jeunes héroïnes rêvent de quitter.

"Puteaux, belle et riche" ? Nous pourrions nous contenter de ce cliché. Mais n'est-ce pas qu'une réalité de façade ? La démocratie, la solidarité et la justice sont-elles ici pleinement assurées ? Tous les Putéoliens profitent-ils équitablement des avantages qu'offrent notre ville ? Et avons-nous seulement préparé notre commune aux bouleversements (financiers et territoriaux) qui arrivent ?

Au cours des semaines qui viennent je vous ferai part de mes réflexions POUR corriger ce qui ne va pas à Puteaux, POUR améliorer ce qui va bien et, puisque nous en avons encore les moyens, POUR assurer un avenir meilleur à chacun.

Très bonne année 2013 !

Christophe Grébert

(Tribune à paraître dans le "Puteaux infos" de février 2013)