Tribunes Flux

Tribune de l'opposition à Puteaux : Pourquoi nous n’avons pas voté le budget 2016

Bandeau_Rassemblement

Voici la tribune du groupe d'opposition Le Rassemblement qui sera publiée dans le Puteaux Infos de mai 2016 :

Pourquoi nous n’avons pas voté le budget 2016

  • La cagnotte de 228 millions d’euros a été intégralement dépensée en frais de fonctionnement, fêtes, dépenses superflues et réalisations somptuaires,
  • Le fonctionnement de la ville coûte 2,5 fois plus cher que celui des autres communes de taille équivalente, avec 3.069€ par habitant en 2015,
  • La mairie n’arrive jamais à réaliser l’ensemble des investissements prévus chaque année,
  • Mme la maire continue d’affirmer (conseil municipal du 8 avril) que “l’Etat spolie Puteaux”, et ce alors que le budget de la ville atteindra cette année le montant record de 380 millions d’euros, permettant 130 millions d’euros d’investissements, soit des dépenses d’équipement de 2 800€ par habitant contre 350€ en moyenne ailleurs.

Toutes nos propositions ont par ailleurs été rejetées, en particulier la diminution de la taxe d’habitation de 20% et la réduction des tarifs municipaux, notamment ceux des cantines scolaires. A l’inverse, les budgets cadeaux, cocktails et voyages réservés à quelques uns ont eux été renouvelés.

La vérité est que la majorité municipale refuse toute solidarité et ne cherche qu’à continuer à alimenter son système clientéliste.

Vous comprendrez que nous ne pouvions pas approuver un tel budget.

Evelyne Hardy, Christophe Grébert, Francis Poézévara, Bouchra Sirsalane, Olivier Kalousdian


Tribune de rentrée du groupe Le Rassemblement : "Puteaux 2015 : la fin de l’âge d’or"

Bandeau_RassemblementVoici la tribune du groupe d'opposition Le Rassemblement publiée dans le magazine "Puteaux infos" de septembre 2015 :

Puteaux 2015 : la fin de l’âge d’or  

En 2005, lorsque Joëlle Ceccaldi-Raynaud accède au pouvoir, la ville de Puteaux dispose de plus de 250 millions d’euros d’épargne. Grâce à elle, pendant dix ans, la maire va maintenir l’illusion d’une gestion saine de la ville ; ce mensonge lui assurera d’être réélue.

Cette année, ce qui devait arriver arriva : la totalité des 250 millions d’euros a été dépensée.

Mme Ceccaldi-Raynaud n’a pas été en mesure d’anticiper ce tournant budgétaire, son adjoint à la finance, Vincent Franchi (son fils), étant lui-même tout à fait dépassé par les événements. Voici donc Mme la Maire et son fils obligés de limiter des dépenses pourtant indispensables afin de préserver leur système de distribution clientéliste. Dans un premier temps, il a été décidé d’augmenter tous les tarifs.

Les exemples sont légions :      
-  Puteaux Plage : prix de l’entrée multiplié par deux, animations devenues payantes,      
- Les activités sportives et culturelles : prix multipliés par 2 ou 3 selon les activités pour les non-résidents, hausses de 30 à 50% sur les dernières années pour les Putéoliens,      
- L’île de Puteaux : accès devenu payant les dimanches d’été,      
- La fête des associations : entrée à 5€ (!), ce qui a entraîné une chute de sa fréquentation,      
- Sans parler des tarifs des activités périscolaires, jusqu’à 58 euros par mois et par enfant, alors que les villes voisines les proposent gratuitement.  

Chaque famille paiera donc cette année plusieurs centaines d’euros supplémentaires. Et ce, alors que Puteaux reste la ville la plus riche de France grâce à la manne de la Défense.  

Tant que le népotisme aura le dessus sur la compétence, et que Vincent Franchi, le maire-adjoint aux Finances, n’aura pas été remplacé par une personne capable, il n’y a malheureusement aucune chance pour que la situation évolue positivement.  

Francis Poézévara, Christophe Grébert, Bouchra Sirsalane, Olivier Kalousdian, Evelyne Hardy

www.rassemblement-puteaux.fr Suivez nos activités et participez au débat en envoyant un courriel à contact@rassemblement-puteaux.fr


Tribune : La justice condamne encore la maire de Puteaux

14653125795_22ae37c082_zVoici le texte de ma tribune qui sera publiée dans le journal "Puteaux infos" d'avril 2015 :

"La justice condamne encore la maire de Puteaux

Depuis que Joëlle Ceccaldi-Raynaud a succédé à son père, les tribunaux ne cessent de prendre des décisions qui indiquent un dysfonctionnement constant de la démocratie à Puteaux. 

Le 18 février dernier, c’est le tribunal administratif qui a déclaré illégal le règlement intérieur du conseil municipal. Ce texte a été imposé sans discussion par la maire, à la fois à sa majorité et à l’opposition.

La maire de Puteaux décide de tout et toute seule. Elle n’entend aucune critique. Et il faut désormais tout le poids de la justice pour lui faire parfois entendre raison. 

La vieille église repeinte en rouge ? l’île de Puteaux clôturée et payante ? Il a fallu des menaces de procédures judiciaires du ministère de la culture dans la 1ère affaire et du Préfet des Hauts-de-Seine dans la seconde pour la faire revenir en arrière.

Il a fallu sa condamnation par le tribunal de Nanterre, confirmée par la cour d’appel de Versailles, pour que cessent les attaques nauséabondes contre moi.

Autoritarisme et népotisme, voilà la situation dans laquelle notre ville est plongée.

Quand les français s’abstiennent de voter ou choisissent les extrêmes, la cause première est cette démocratie défaillante.

Putéoliens, réveillez-vous, avant qu'il ne soit trop tard !

Christophe Grébert
www.monputeaux.com"

(photo : 14 juillet 2014, Flickr)


Opposants à Puteaux, un rôle essentiel (Tribune)

Tumblr_static_avlxe4nhenswcsogg8kkgw00cVoici la tribune du groupe Puteaux pour vous qui sera publiée dans le journal Puteaux infos de mars 2015 :

"Opposants à Puteaux, un rôle essentiel !

Depuis les élections municipales, l’opposition n’a cessé de rappeler à la majorité de travailler sur les sujets primordiaux et de dépenser moins. Hélas ! La réalité est tout autre. En quelques mois, plusieurs millions d’euros (nos impôts) ont été dépensés pour des projets clientélistes : des réceptions, des cadeaux… Les fêtes de Noël, à elles seules ont coûté 4 millions d’euros à la commune, soit l’équivalent de la construction de 30 logements sociaux ! Que fait le maire pour les plus démunis? Ceux qui vivent en dessous du seuil de pauvreté et occupent des logements insalubres et hors de prix. Dans l’intervalle, le maire leur vend du rêve, un noël imaginaire…

Dans la poursuite de cette incohérente mandature et suite à nos critiques de son projet éducatif, la majorité a décidé de lancer une concertation sur les rythmes scolaires. Un exemple : 46 % des élèves ne participent pas aux activités du vendredi après-midi. L’étude de cette concertation est elle fiable alors qu’aucun représentant de l’opposition ou de parents d’élèves ne siège au comité de pilotage du projet éducatif?

Bouchra Sirsalane
bouchrasirsalane@gmail.com"


Tribune : Baissons les impôts des Putéoliens

11258516504_2f318665ae_zVoici la tribune du groupe "Puteaux pour vous" qui sera publiée dans le "Puteaux infos" de février 2015 :

BAISSONS LES IMPÔTS DES PUTÉOLIENS

Dans quelques jours, les élus de Puteaux seront appelés à voter le budget 2015 de la commune. L'état, dans sa lutte contre les déficits a décidé de baisser les dotations versées aux collectivités. Pour Puteaux, cela ne représentera qu’un très faible pourcentage de notre budget : quelques millions d’euros sur plus de 250. Notre ville dépense largement plus pour sa communication. Ainsi, à lui seul le magazine, “Puteaux infos” coûte 50 euros par an et par famille putéolienne ! Comparativement, le journal municipal de Neuilly ne revient qu’à 5 euros par an et par famille neuilléenne. 10 fois moins !

Nous disposons donc d’énormes marges de manoeuvre pour réduire nos dépenses, baisser les impôts et redonner du pouvoir d’achat aux Putéoliens. Lors du débat sur le budget, nous déposerons des amendements permettant une réduction de 20% de la taxe d’habitation tout en maintenant le niveau de services de notre ville. Nous espérons que la majorité municipale suivra cette modération budgétaire.

Christophe Grébert grebert@gmail.com 06 10 14 88 20 grebert.net
Olivier Kalousdian verts92@free.fr puteaux.eelv.fr
Bouchra Sirsalane bouchrasirsalane@gmail.com puteauxpourvous.com


Tribune "Puteaux pour vous" de janvier 2015 : STOP à la politique à la papa !

Publié sur le site de Christophe Grébert :

15648005981_335dda49aa_zVoici la tribune de notre groupe d'opposition "Puteaux pour vous" qui sera publiée dans le journal "Puteaux Infos" de janvier 2015 :

STOP A LA POLITIQUE A LA PAPA !

Imaginez une majorité qui refuse d’honorer le vœu (voté en conseil municipal) de voir une rue baptisée « Nelson Mandela ». Une majorité qui oublie la promesse de campagne de passerelle piétonne sur l’île de Puteaux. Une majorité qui piétonnise la rue Jean Jaurès un samedi et qui oublie de continuer. Cette majorité, c’est la nôtre ! Celle-ci préfère fermer les grilles de l’Ile de Puteaux (car des voyous de Neuilly dégraderaient nos installations !), avant de rendre payant l’accès au Parc Lebaudy : 2 euros de droit d’octroi dès ce mois !
L’heure est venue de se poser des questions sur la gestion sereine de notre commune par Joëlle Ceccaldi-Raynaud. Voulons-nous rester à la merci de ses décisions prises sur un “coup de tête”, sans consultation et sans vote ?
Nous vous souhaitons une très bonne année 2015. Tous nos vœux de santé, de réussite et de bonheur pour vous et votre famille.

Olivier Kalousdian verts92@free.fr puteaux.eelv.fr
Bouchra Sirsalane bouchrasirsalane@gmail.com puteauxpourvous.com
Christophe Grébert grebert@gmail.com 06 10 14 88 20 grebert.net

(photo : Flickr)